Le Conseil municipal

14 Nombre de vue

La commune de Bangangté comprend en plus de sa tutelle qu’est l’autorité administrative, deux organes dont le conseil municipal et l’exécutif municipal. Le présent organigramme est celui actuellement mis en œuvre, mais en cours de révision pour l’adapter aux enjeux et défis de la Commune afin de répondre efficacement aux exigences du département.

• Présentation du conseil

Le conseil municipal de Bangangté qui est l’organe de délibération compte 41 conseillers municipaux dont la quasi totalité est originaire de la localité, il est constitué en majorité des hommes (83% de l’effectif) dont l’âge moyen du conseil est sensiblement de 49 ans. Ce qui traduit la volonté de la commune de Bangangté d’innover avec la jeunesse entrante et l’expérience de la vieillesse gage de la sagesse et du sang neuf dans son conseil municipal. Il faut préciser que du fait du mode de scrutin, le conseil municipal est représenté par un seul parti politique dont le RDPC.

Par contre pour défendre valablement les intérêts le conseil municipal est doté d’une expertise avérée dans plusieurs domaines et d’une certaine représentativité dans les différents secteurs sociaux. C’est ainsi que l’on peut noter la présence dans ce conseil d’ingénieurs architecte et Télécom, des Statisticiens, des techniciens de génie civil, des enseignants du primaire et secondaire, des commerçants, des agriculteurs, des juristes, etc. Malgré les fonctions traditionnelles qu’occupent plusieurs dans leurs chefferies, une bonne partie des conseillers municipaux du fait de leur fonction d’employés de l’état ou du privée, réside hors de la ville de Bangangté, ne rendant pas toujours facile la tenue permanente des conseils municipaux étant donné la modicité du budget communal.

• Fonctionnement du conseil

En dehors des délibérations soumises au conseil par l’exécutif municipal, les conseillers exercent leurs fonctions de manière formelle lors des travaux de commissions. Ainsi, la commune de Bangangté est passée de 03 à 05 commissions techniques pour faire face aux nouveaux enjeux de la décentralisation et des nouvelles stratégies de développement local :

a. la commission des finances,
b. la commission de la Coopération et de la gestion des partenariats
c. la commission des grands travaux et des infrastructures
d. la commission de l’éducation et de la jeunesse
e. et la commission des affaires sociales et de la promotion de la famille

Les membres exercent dans chaque commission à l’occasion des conseils et sont composés d’un président, d’un rapporteur et des membres simples.

a. La commission des finances composée de 08 membres au récent conseil municipal de Décembre 2007, est chargée d’étudier les équilibres budgétaires par poste, le respect des équilibres de fonctionnement et de dépenses et de proposer des réajustements budgétaires en fonction des priorités de recettes et de dépenses. Celle-ci est également chargée de proposer des actions visant un meilleur recouvrement des recettes communales

b. La commission de la Coopération et de la gestion des partenariats composée de 06 membres pour le récent conseil de décembre 2007 était chargée de définir ses objectifs, d’identifier les potentiels partenaires de la commune et les opportunités de prise de contact, de définir l’approche de partenariat ainsi que les activités y afférentes et d’élaborer un plan d’action.

c. La commission des grands travaux et des infrastructures composée de 10 membres au récent conseil de décembre 2007 était chargée d’examiner le proposition de plan de campagne 2008 qui comporte l’ensemble des prévisions de réalisation en terme d’infrastructures dans l’ensemble des secteurs de vie. De ce fait il a été question d’examiner la pertinence des projets, d’apporter des amendements, de compléter ses projets et d’estimer leur coût respectif

d. La commission de l’éducation et de la jeunesse composée de 05 membres lors du récent conseil de décembre 2007 était chargée de veiller à la prise en compte des activités entrant dans leurs domaines dans le budget communal. Elle est également chargée de proposer des actions à mener pour faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de la commune, d’encourager les jeunes les plus méritants à travers des prix d’excellence et des prix pour émulation.

e. La commission des affaires sociales et de la promotion de la famille composée de 10 membres lors du récent conseil de décembre 2007 était chargée de veiller à la prise en compte dans le budget communal des activités facilitant et favorisant l’insertion socio professionnel des femmes et des personnes vulnérables (handicapés, personnes vivant avec le VIH SIDA, …), leur prise en charge. Il a également été question de l’accès à la citoyenneté de populations.

MANDATURE 2020 – 2025

Il est mis sur pied au sein du Conseil Municipal de la Commune de Bangangté, des Commissions actualisées suivant le budget programme pour l’étude des questions entrant dans leurs attributions telles que précisées dans la présente Délibération qui arrête les différentes commissions, définit leur mission et autorise la participation d’autres consultants avec voix consultative :

CHAQUE COMMISSION EST COMPOSEE AINSI QU’IL SUIT :
Un président
Un vice-président
Un secrétaire
Des membres.
Les commissions doivent être opérationnelles et faire des comptes rendus de leurs actions et travaux. Ces comptes rendus centralisés par le Secrétaire Général de la Commune seront à disposition en format papier et en format électronique, pour consultation seulement, par l’ensemble des élus Municipaux.
La communication « grand public » de tout ou partie de ces documents est du ressort du secrétariat général et sur accord du Maire :
Les travaux des Conseils Municipaux y compris les comptes rendus des Commissions en Conseil Municipal sont publics et diffusées en direct sur les ondes.
Le Maire et les Adjoints peuvent siéger dans les différentes commissions.

I. COMMISSION EMPLOI, RENFORCEMENT DE LA PRODUCTION AGRICOLE, ARTISANALE, DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TECHNOLOGIQUE
Elle a pour objectif de :
– Rechercher les opportunités de promotion de l’entrepreneuriat local par l’emploi et l’auto-emploi des jeunes ;
– Suivre la programmation des projets de désenclavement des bassins de productions agricoles ;
– Apporter un appui à l’obtention par les producteurs des subventions financières ;
– Suivre les activités visant à développer et promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire dans l’espace communal ;
– Développer et promouvoir les activités agropastorales ;
– Mettre en œuvre et suivre un plan de promotion du développement de l’industrie locale ainsi que du Développement Technologies du numérique, de l’information et de la communication ;

COMPOSITION :
Président : YANOU SEMEN Serge Armand
Vice-Président : FOUTCHA Emmanuel
Rapporteur : KEMPSI KEMPSI Jean Jacques
Membres : 1- NYA Robenson
2- LIMEN KETCHANJEU Hugues
3- AMADOU HASSAN
4- KETCHOUMGUE KOUADJA Patrice
5-KEHO Marie Louisette

II. COMMISSION DE RENFORCEMENT DE L’OFFRE DES SERVICES SOCIAUX DE BASE ET LUTTE CONTRE LES INEGALITES SOCIALES DANS L’ESPACE COMMUNAL
Elle a pour objectif de :
– Être à l’écoute des populations ;
– Travailler avec le service social sur les aides et les subventions aux familles en détresse ;
– Organiser les formations sur la promotion du planning familial,
– Participer avec les familles identifiées aux ateliers sur la promotion de la femme et de la famille
– Identifier les opportunités de financement des activités génératrices de revenus des femmes auprès des organisations telles que : ONU Femme, GIZ, et autre ONG
– Mettre en œuvre toutes les actions visant à conforter la cellule familiale, l’institution du mariage et les déclarations d’Etat Civil
– Veiller à la justice sociale intégrant les handicapés, les familles vulnérables et les minorités
– Dresser la Carte Sanitaire de l’Arrondissement
– Proposer en rapport avec les responsables de santé un plan de résolution des problèmes identifier
– Veiller à la MAJ du SIG au fur et à mesure des investissements dans le domaine
– Veiller au suivi et à l’accompagnement des associations familiales.
-Être à l’écoute de jeunes
– Rechercher les opportunités de financement des infrastructures sportives pour les jeunes
– Organiser les activités d’animation sportive en faveur des jeunes
– Le suivi et l’encadrement des jeunes aux examens et autres concours d’insertion dans la vie professionnelle
– Organiser par les médias modernes l’accès à la littérature au théâtre et au cinéma
– Créer les activités extra-scolaires(musique, art plastique, art etc.…)
– Encadrer les jeunes à l’utilisation du centre multi média
– Suivre les activités et accompagner les équipes sportives de l’arrondissement
– Accompagner les différentes activités culturelles en faveur du Festival Medumba, de la fête du Macobo, de Ngatchù Mt Batchingou, et autres Gastro Ndé’lices etc.…
– Promouvoir et Suivre toutes les activités de promotion de notre patrimoine culturel et touristique en vue de la promotion du tourisme dans l’arrondissement.
-Être à l’écoute des jeunes élèves et étudiants de l’arrondissement
– Dresser la carte scolaire et ses insuffisances identifiées
– Rechercher les opportunités de financement de l’ensemble du système scolaire
– Suivre la mise en œuvre du PIB lié à l’enseignement
Rechercher les opportunités de financement des infrastructures scolaires

COMPOSITION :
Président : TCHATENG MBIANDOU YOUGANG Rose
Vice-Président : Dr DJAMPOU Serge
Rapporteur : TCHADIENG TCHOUNKEU Judith
Membres : 1-KEPNANG KOUANKAM Marie Antoinette
2-NGADJEU FAPO Arnold
3-NJIPWOUO Lysette
4-WANDJI Christophe
5-KOWA KETCHADJI ERIC
6-YMGA DJAMEN Léopold

III. COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES ET INTENSIFICATION DES ACTIONS AMÉLIORANT LA RESILIENCE COMMUNALE

Elle a pour objectif de :
– Rechercher toutes les opportunités de financement des infrastructures (routières, assainissement, immobilières, sanitaires, marchés etc..) sur le plan National et International à travers les réponses aux appels à proposition.
– Suivre la mise en œuvre du PDL et sa mise à jour
– Veiller à la mise à jour du SIG
– Préparer et suivre le budget d’investissement Communal
– Alerter l’Exécutif en cas d’anomalie technique, de retard ou de conditions d’exécution mettant en danger des personnes, l’environnement ou le marché en question
– Etre l’interlocuteur privilégié de la Régie de l’eau et du service d’hygiène et assainissement au sein de la Mairie, notamment pour recevoir leurs rapports et en cas de difficultés
– Suivre la vie du SPE et du service d’hygiène et assainissement ainsi que les réalisations en cours d’année et rendre compte au conseil communal de l’eau
– Préparer le CCEA :
*S’imprégner des présentations faites par la régie et le service hygiène et assainissement sur :
§ L’état de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement
§Les actions mises en œuvre au cours de l’année concernant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement
* Discuter avec la Régie et le service d’hygiène et assainissement des grandes orientations à présenter dans l’optique de l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement et de leur budget.
* Préparer, avec la Régie de l’eau et le service hygiène et assainissement, les thèmes à discuter en atelier
* Participer à l’animation des ateliers lors du CCEA (chaque atelier devra avoir un ou plusieurs membres de la commission jouant le rôle de président) ;
* Rechercher les opportunités de financement dans le secteur ;
* Veiller au suivi des microprojets issus du PCD en matière de l’eau ;
* Suivre le BIP en matière de l’eau, assainissement et de gestion des terres ;
* Veiller à la coordination des activités du service technique en vue de la conservation du titre Régional et National matière d’hygiène et salubrité
* Suivre les activités des ST en vue de la préservation de l’environnement par la prise en compte du respect des normes dans les installations sanitaires
* Proposer un plan d’Amélioration de l’environnement sanitaire privé public
*Veiller à l’élaboration du PDC, des plans de secteur et d’urbanisme ;
COMPOSITION :
Président : TCHOUAYANG Pierre
Vice-Président :LUNA WATSON MUKAKE
Rapporteur : MBIAKOP TONYA Rosine
Membres : 1- TCHOUMI Jean Lambert
2- YOPA FOUDJET Cyrille
3- TCHEWO TEUKAP André
4- TCHENDA Josephine
5- NIAT Eric

IV. COMMISSION GOUVERNANCE,PARTENARIAT ET D’INTENSIFICATION DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET L’ ATTEINTE A LA FORTUNE PUBLIQUE.

Elle a pour mission de :
Veiller à la maturation des projets communaux en collaboration avec les sectorielles à travers le renforcement de la programmation ;
Suivre les activités de la commission interne de passation des marchés ;
Lutter contre la corruption et autres pratiques contraires à la bonne gouvernance ;
Suivre les dossiers de partenariat en cours ;
Suivre la mise en œuvre des projets de Coopération Internationale et Décentralisée issue des conventions signées ;
Rechercher toutes les opportunités de partenariat, de financement et de formation sur le plan National et International ;
Accueillir et faciliter les bonnes volontés ;
Mobiliser et structurer la participation de la Diaspora à la gouvernance et au Développement local ;
Veiller et assurer l’information et le compte-rendu Communautaire ou public ;
Promouvoir la communication institutionnelle à travers la Radio Communale ;
Travailler en étroite collaboration avec les OSC partenaires dans les réponses aux appels à propositions ;
Structurer et favoriser la participation Communautaire à travers la mise sur pied des Comités de Développement des Quartiers et Villages ;
Favoriser la Collaboration avec les sectorielles ;
Mobiliser la participation des OSC dans la gouvernance locale ;
Etre à l’écoute des populations en matière de sécurité
Suivre tous les dossiers judiciaires et juridiques de la Commune
Proposer des mesures et actions idoines pour lutter contre la délinquance
Proposer et suivre les actions préventives contre les agressions et le grand banditisme (équipe de veille, mobile communale etc.…)
Suivre les activités des comités vigilance des quartiers
Prendre des mesures pour la protection de l’enfance en ce qui concerne les bonnes mœurs

COMPOSITION :
Président : DJAMI WANDJI Louis Patrice
Vice-Président : Mme NKWAGOUA Epse NANA
Rapporteur : NANA HOKOU Desmond Socrate
Membres : 1- Dr Jonas KOUAMOUO
2- PAHANE Julienne
3- TANKOUA Roland
4- NGASSAN Jean Osee
5- TEUNGA TCHATCHOUA Epse NAGHA

V. COMMISSION DES FINANCES ET DU DEVELOPEMENT ECONOMIQUE

Suivre les finances Communales en dépenses et recettes
Veiller au respect des procédures de gestion comptable Communal des dépenses
Suivre le respect strict des engagements traduits dans le Budget Communal et le suivi des lignes budgétaires
Prendre toutes diligences pour garantir la sincérité des comptes.
Alerter l’Exécutif en cas de manquement aux règles de bonne gouvernance ;
S’assurer de l’atteinte des objectifs de recettes inscrites au budget par le service d’assiette
Préparer avec le Secrétaire Général le budget de la Commune
S’assurer de la concordance des données des comptes de Gestion et du Compte administratif ;
Proposer un plan de développement des projets économiques structurants ;
Assurer une collaboration avec les acteurs économiques et développer le potentiel économique par secteur à travers un regroupement inter patronal local ;
Développer et promouvoir le commercial de la ville Bangangté ;
Développer une stratégie d’attraction des banques commerciales.
COMPOSITION :
Président : Dr TCHATCHOUA NYA Magloire
Vice-Président : NDAMBEUN Emmanuel
Rapporteur : NZEPA Sylvie
Membres : 1- NYANGANG Robert
2- YAMEDJEU Roger
3- TANKEU Roger
4- PAYONG Eric
5- Dr JOUONANG Lucas