Education de Base

L’Arrondissement de Bangangté compte en son sein 18 écoles maternelles publics ; 03 écoles maternelles protestantes ; 01 école maternelle laïc (CNPS) qui existe déjà depuis plus de 25 ans ; 02 écoles catholiques et une école publique d’application appartenant à l’ENIEG. En somme 25 écoles maternelles. Cependant, il n’existe pas d’école maternelle de parents. Toutefois, l’arrondissement de Bangangté regorge de 48 écoles publiques, 02 publiques d’application, 04 écoles publiques catholiques, 10 écoles protestantes, 01 école privée laïc en fonctionnement sans dossier légaux. Enfin l’on note la présence d’une école privée islamique. Pour un total de 66 écoles publiques.

Le personnel enseignant à l’éducation de base de la commune de Bangangté est de 331 enseignants au total. Ainsi, pour les écoles primaires il existe 280 enseignants dont, 25 IPEC, 69 IEG, 22 IAEG, 55 IC1, 18 IC2, 37 IC enfin 54 maîtres des parents (MP). Les écoles maternelles publiques comptent quant à elles 55 enseignants dont, 03 Instituteurs principaux d’enseignement de base(IPEC), 16 Instituteurs d’enseignement général(IEG), 13 Instituteurs contractuels Ière vague(IC1), 02 Instituteurs contractuels IXIÈME vague(IC2) et enfin 16 maîtres de parents. Il existe 08 enseignants des écoles maternelles publiques. De même l’on note également 29 enseignants primaires et maternels pour les écoles d’application de l’ENIEG.

• Infrastructures

Dans l’Arrondissement de Bangangté, on note un effectif total de 220 salles de classe en matériaux définitifs ; 220 salles en matériaux semi définitifs et 154 salles de classe en matériaux provisoires pour ce qui est des écoles primaires publiques. A ces chiffres s’ajoutent 12 salles de classe en matériaux définitifs pour l’école primaire publique d’application de l’ENIEG de Bangangté. Pour ce qui est des écoles maternelles dudit Arrondissement, on note un effectif de 25 salles de classe en matériaux définitifs.

• Contraintes à un meilleur encadrement éducatif

L’enseignement de base connait de nombreuses contraintes à savoir le manque d’enseignants qualifiés affectés dans les 91 écoles primaires et maternelles de la commune de Bangangté. Ainsi, il existe de nombreux maîtres de parents dont le salaire est assuré par les parents à travers les frais de l’APE. Cependant, l’irrégularité des salaires a des conséquences particulières telles que :

– l’abandon des cours par ces derniers et même des enseignants sortis de l’ENIEG ;
– De même l’insuffisance des salles de classe et des enseignants favorisent le jumelage ;
– L’insuffisance des latrines dans les écoles primaires et particulièrement maternelles favorise le degré d’insalubrité des écoles ;
– L’insuffisance des points d’eaux dans les maternelles et donc l’exposition aux maladies à caractère hydrique aux jeunes écoliers ;
– l’insuffisance des clôtures des la majorité des écoles maternelles publiques justifie le risque d’accidents de circulation ;
– l’insuffisance des aires de jeux dans les écoles a pour conséquence le prolongement des examens physiques en fin d’année (05jours au lieu d’01jours) car, attente de l’exploitation de des aires de jeux dans les lycées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *