Le transport

La commune de Bangangté est traversée par le national n°4 qui est l’axe principal dans la province de l’Ouest voire du Littoral, du Nord Ouest, du Sud Ouest et des pays voisins. Pour cela, l’importance de l’activité de transport n’est plus à démontrer.

La gestion de l’activité de transport est assuré par un service dont le personnel est constitué de 04(quatre) personnes avec des tâches bien réparties .Le délégué s’occupe de la permanence des taches administratives et de bureau, pendant que 2(deux) de ses collaborateurs assurent la prévention routière et un dernier qui assure le recouvrement au niveau du péage. Cette situation faite qu’en l’absence du délégué et en cas d’empêchement les locaux restent vides jusqu’à son retour.

Pour ce qui est de la situation des transports il convient d’ailleurs de souligner que la commune de Bangangté est formé de 25 (vingt cinq) communautés qui la constitue. Ces communautés sont séparées à des distances variables ; le transport intercommunautaire est assuré par de petites voitures de diverses marques avec des capacités de 5 (cinq) places. Au niveau du transport urbain le soin est accordé aux mototaxis, ceux-ci forment un potentiel chiffré à 350(trois cent cinquante) motos enregistrées il y a 6 mois. Il faut noter que certaines motos ne sont pas enregistrées pourtant elles sont aussi la cause de beaucoup d’accidents. Leur présence est incontrôlée du fait de leur sortie nocturne, moment pendant lequel les services publiques ne travaillent pas.

Le transport interurbain quant à lui est mené par les agences de transports qui sont au nombre de 08 (huit) dont les destinations principales sont :
Bangangté-Bafoussam
Bangangté-Douala
Bangangté-Yaoundé