Vacances 2019 : La Mairie offre des stages et des bourses de formation pour les jeunes

                                                       Virginie Tamen encadrée par les stagiaires

De nombreux jeunes sont entrés en activité ce premier jour du mois de juillet 2019. D’un côté des stagiaires au nombre de 100, et de l’autre environ 80 boursiers tous à la charge de la Mairie de Bangangté. La Mairie a trouvé un moyen d’une importance capitale pour les occuper.

On pourrait dire une colonie de vacances organisée par la Mairie dirigée par le Pharmacien en chef Dr Jonas Kouamouo. La Commune de Bangangté est à l’image de la Mairie de demain que tout citoyen épris de bonheur et de rêves aimerait avoir tout proche de lui pour transformer son quotidien. Quoi qu’il en soit, Bangangté est un eldorado pour les jeunes qui veulent profiter de leurs vacances au sens propre du terme. Alors, il n’est pas exagéré de dire que la jeunesse communale de Bangangté se trouve dans de bonnes mains. A voir ce que la Mairie fait pour eux, pour qu’ils réalisent un jour leur rêve, il y a de l’espoir et des opportunités à saisir tant pour les jeunes que pour les parents.

Ce 01 Juillet 2019, c’était un jour particulier pour de nombreux jeunes qui ont saisis les opportunités offertes par l’enseignant en Pharmacie et son équipe. Cent stagiaires retenus pour un stage de vacances à la mairie ont pris d’assaut l’institution avec dans leurs mains encore fragiles une machette pour certains et pour d’autres une houe, un râteau ou une perle. Dans leur esprit juvénile, ils sont venus pour assainir la ville. A la question de savoir pourquoi sont-ils venus avec le matériel de nettoyage ? Un jeune qui participe pour la première fois à un stage à la Mairie a surpris par sa réponse avec un air assez naïf: « Bangangté est la ville la plus propre, on parle beaucoup de propreté ici». C’est Virginie Tamen Fotso, Troisième adjointe au Maire qui leur a souhaité la bienvenue dans leur Mairie. Dans sa communication, elle a invité les jeunes à profiter de cet instant pour se faire une idée personnelle de ce qu’est le travail individuel ou collectif. C’est le moment où chacun doit reconnaître et louer les efforts de ses parents qui au jour le jour travaillent dur et sans relâche pour les envoyer à l’école, pour les soigner, pour les habiller, et surtout pour les nourrir. En retour, a-t-elle dit, « Vous devez les encourager par vos performances scolaires parce que ce n’est qu’ainsi que vous leur retournez la chandelle. Vous êtes notre fierté » Elle a souligné qu’en raison des moyens très limités, tout le monde n’a pu bénéficier de ce stage de vacances, l’année prochaine ce sera le tour des autres. Plusieurs jeunes ont souhaité profiter de ce stage, malheureusement le critère âge n’a pas rendu cela possible. L’âge minimum fixé à 15 ans à disqualifier d’autres et pour les plus âgés, c’est la satisfaction.

Alors qu’une première vague de jeunes ont entrepris de commencer leur stage de vacances, certains sont allés tout droit dans les salles pour suivre une formation en informatique selon le module choisi parmi plusieurs. Cette formation qui va durer un mois a ouvert ses portes ce même 01 Juillet 2019 dès 08h. Ils sont repartis en plusieurs groupes en fonction des modules proposés. Ils occupent les salles du centre multimédia et celle du lycée classique de Bangangté. Les inscriptions à cette bourse de formation s’élèvent à 10.000 FCFa. En effet, la Mairie de Bangangté en collaboration avec l’Association l’Académie du Bien Etre dont le siège social est à Yaoundé soutient l’éducation et la formation des jeunes moyennant la somme de 3.500 Fcfa par personne et 6.500 fcfa reviennent à la charge des parents. L’institution intervient ainsi dans le cadre du Programme de Bourses Citoyennes de Promotion du Numérique et de l’Utilisation efficiente des TIC dont la mission est de doter les jeunes de compétences pratiques sur les logiciels applicatifs. Parmi les modules retenus, il y a les techniques de base pour l’utilisation des ordinateurs, Secrétariat bureautique niveau 1 et niveau 2, la Maintenance informatique, programmation et développement web, logiciels d’infographie, logiciels de gestion et de facturation.

La seconde vague des stagiaires prend le relai dès le début du mois d’Août pour l’achever à la fin du même mois. Toujours dans l’optique de faire barrière à l’oisiveté et la délinquance en cette période, la Commune de Bangangté organise du 20 Juillet au 24 Août 2019 un tournoi de vacances baptisé « Festi Foot Paul Biya 2019 » qui sera ainsi à sa deuxième édition. La première ayant connu un succès total avait mis en compétition sur un terrain de football les équipes des sept groupements qui constituent la Commune de Bangangté, et c’est l’équipe de Bangangté qui avait remporté le tournoi en dominant son adversaire du jour, celle de Bangoua au cours de la séance des tirs au but. La première édition, un coup d’essai transformé en coup de maître avait eu le mérite de faire quitter les jeunes des villes vers les villages respectifs pour défendre l’honneur et l’image de leurs contrées.

Rappelons que le dernier Conseil municipal du 17 Mai 2019 portant adoption du compte administratif du Maire, le deuxième de l’ère Dr Kouamouo avait accouché d’une délibération en faveur des jeunes autorisant le Maire à soutenir la création d’un centre d’incubation d’entreprise. Les jeunes issus dudit centre recevront un appui pour le démarrage d’un projet générateur de revenus. Une délibération qui appelle la jeunesse à la retenue. Ils auront là des arguments utiles à faire valoir pour leur insertion socioprofessionnelle future dans un monde où la question du chômage occupe les décideurs. Et pourquoi pas s’auto employer eux-mêmes ?

La place que l’exécutif de Bangangté accorde à la jeunesse n’est pas un fait anodin. En plus de rendre attractif le territoire, d’améliorer le cadre et les conditions de vie de chacun d’eux, le principal message à endroit de ceux-ci c’est de leur dire qu’ils représentent l’avenir, le Cameroun de demain et pour cette raison on doit les accompagner sur tous les fronts, leur montrer qu’ils sont une préoccupation pour les pouvoirs publics. Il ne faut point douter malgré le contexte économique et la situation sécuritaire que traverse le pays. A travers de telles activités, Dr Jonas Kouamouo pense que c’est le meilleur moyen d’éloigner de cette jeunesse les marchands d’illusion qui sévissent dans nos régions en crise. A Bangangté, loin des promesses surréalistes, l’exécutif plante chaque jour les germes d’un avenir radieux pour tous les jeunes.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *