Dr Jonas Kouamouo remplace officiellement Célestine Ketcha Epse Courtès


Son élection qui ne souffrait d’aucun doute survient au terme d’un Conseil municipal extraordinaire dûment convoqué par le Préfet du Ndé, Monsieur Oumarou Haman Wabi faisant suite à la nomination de Madame Célestine Ketcha Epse Courtès au Gouvernement de la République au prestigieux poste de Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain depuis le 04 janvier 2019.

Élu vendredi 1er mars 2019 dans la salle des Délibérations de la Commune de Bangangté, Dr Jonas Kouamouo, le nouveau maire de la commune de Bangangté, très apprécié par ses pairs et la population remplace Célestine Ketcha Epse Courtès qui a tenu les rênes de cette commune de plus de deux cent mille âmes au cours de deux mandats.

Le pharmacien de profession a été élu à l’unanimité par les 41 conseillers municipaux. Cette session extraordinaire du Conseil était présidée par la doyenne d’âge Madame JUENKOU Epse KONTCHOU Emilie assisté du plus jeune conseiller Monsieur Éric Merlin Payong Nkami, en présence du Préfet du Département du Ndé Oumarou HAMAN WABI, du Sous-préfet de Bangangté, les membres du Comité Central du RDPC au rang desquels les Ministres Clobert Tchatat et DJANKOUO a permis d’évaluer la culture et l’esprit démocratique qui animent les conseillers municipaux.

Les travaux de cette session extraordinaire très particulière ont duré moins de deux heures. Un temps qui a permis aux 41 conseillers municipaux de cette collectivité d’exprimer leurs choix pour les derniers mois de ce mandat. « Docta » pour certains et « Président » pour d’autres, jusqu’ici Premier Adjoint devient officiellement et légalement le patron de l’exécutif municipal. Surfant dans la continuité, mettant l’intérêt général au-dessus de tout, la philosophie et la discipline du parti ont été scrupuleusement respectées par les conseillers. Ainsi l’exécutif est reconstitué à 80% par les mêmes. Le jeune conseiller monsieur Nya Robenson fait son entrée au sein de l’exécutif et a été élu à l’unanimité par les 41 conseillers comme quatrième adjoint au Maire de la Commune de Bangangté. Le nouvel exécutif dans l’ordre se compose ainsi qu’il suit : Maire : Dr Jonas Kouamouo, Premier adjoint : Mr Nyangang Robert, Deuxième adjoint : Virginie Tamen Fotso Epse Nya, Troisième adjoint : Monsieur Eric Aimé Niat, Quatrième adjoint : Monsieur Nya Robenson.

Par ailleurs, l’exécutif conduit par l’enseignant d’université a pour mission d’achever ce mandat salué par les populations de Bangangté qui reconnaissent que cette équipe a fait rayonner la commune de Bangangté sur le plan national et international à travers des prix remportés. Un héritage très lourd pour certains mais pour ceux qui connaissent les liens entre le Maire entrant et sortant, tout est possible. L’expérience du Chef de l’exécutif fera la différence, c’est une conviction selon Monsieur Wandji Christophe, conseiller municipal. Le préfet du département du Nde, Oumarou HAMAN WABI a salué la sérénité avec laquelle s’est déroulé le scrutin tout en appelant le nouvel exécutif communal à continuer l’œuvre de son prédécesseur.

Cette élection vient mettre fin à l’intérim assuré par Dr Kouamouo et confirmé par un arrêté préfectoral N° 000005 /AP / F36/ SP du 01 février 2019 signé par l’autorité de tutelle. Après cette élection qui fait l’unanimité, le nouveau Maire a adressé une lettre de remerciement séance tenante aux conseillers municipaux, un vibrant hommage émouvant rendu à Madame Courtès, puis une reconnaissance adressée à ceux qui l’ont accompagné dans l’exécutif depuis le début de leur mandat et enfin il a souhaité la bienvenue au quatrième adjoint qui complète l’exécutif.

L’homme porté à la tête de la mairie de Bangangté, Dr Jonas kouamouo, a été 1er adjoint au maire de cette commune en 1996, député suppléant et à ce jour président de la section RDPC NDE Nord. Né en juin 1952, pharmacien biologiste, il a obtenu son Doctorat 3ème cycle en 1980, un doctorat d’Etat en 1988 à l’université de Reims. Installé à Bangangté depuis 1990, il est enseignant à l’université des montagnes, actuellement vice-doyen de la faculté de pharmacie, Marié, père de 4 enfants. Il a déjà été Député suppléant du Ndé en 2007, puis Premier Adjoint lors de la mandature de Monsieur Tchatchoua Thomas (1997-2002). L’homme est sur un terrain qu’il maîtrise parfaitement.
L’exécutif étant au complet depuis le 1er mars 2019, les populations ont désormais les regards fixés sur cette équipe appelée à suivre les traces de la lionne indomptable du développement Local Madame le Ministre Célestine Ketcha Epse Courtès. Dans son discours de remerciement, L’enseignant de l’Université des Montagnes a dressé une liste non exhaustive des chantiers qui doivent être achevés afin de rendre agréable le cadre de vie des populations notamment l’achèvement de l’Hôtel de ville, la construction du marché ultra moderne, l’eau potable pour tous, la lutte contre la désertification, la modernisation des écoles et des hôpitaux, la promotion des espaces verts et fleuris, l’accompagnement des initiatives socioéconomiques et particulièrement des femmes et des jeunes.

La page Célestine Ketcha Epse Courtès est tournée. La Commune de Bangangté entre dans une nouvelle ère, à Dr Kouamouo et son équipe d’imprimer leur marque et d’offrir à la ville de Bangangté ce qui lui manque pour devenir un jour une communauté urbaine. Le Ministre a montré le chemin.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *