Coopération Sud-Sud : La Commune d’Oum-Hadjer reçue par celle de Bangangté pour une mission d’études


Depuis le 27 Décembre 2017, ils sont trois, un élu et deux cadres en provenance d’Oum-Hadjer, Chef-lieu du Département de Batha-est en République Tchadienne, situé à 500 km de Ndjamena sur la route d’Abéché, venus dans le cadre d’une mission d’études recommandée par l’Union Européenne avec pour finalité la prise de connaissances des bonnes pratiques de la Commune de Bangangté. Cette mission d’études s’est achevée le 04 Janvier 2018 sur une note de satisfaction, selon les propos du Maire Monsieur Abdel Kerim Mahamat Abakar.

Ils sont venus, ils ont vu, ils ont écouté et sont repartis pour le Tchad mettre en place un modèle de gestion communale dans leur Commune au bénéfice de leur population en s’inspirant de nos méthodes. Dans leur valise, ils ont soigneusement rangé les documents remis par les services compétents de la Mairie en matière d’hygiène et assainissement, d’urbanisme et de développement, de la gestion et de la distribution de l’eau, et aussi des mécanismes de montage, de suivi et de gestion de projets. Le Maire de Oum-Hadjer était accompagné de Ndorectar Luc, son assistant technique et de Mohamet Nourradine, son Secrétaire Général.

En l’absence de Madame Célestine Ketcha Epse Courtès empêchée, c’est le Premier Adjoint Dr Jonas Kouamouo qui a présidé la cérémonie d’au revoir, à laquelle ont assisté le Secrétaire Général de la Commune de Bangangté et tous les responsables de Service. Des cadeaux ont été offerts à nos hôtes qui ont vu la nouvelle année sous les cieux de la Commune de Bangangté.
Le Maire de Oum-Hadjer a laissé parler son coeur au cour de cette assise, ses impressions, ses sentiments après ce court séjour dans la Commune de Bangangté. « Nous voilà après une semaine d’intenses activités dans la Commune de Bangangté dans le cadre de la mission d’études, d’échanges d’expérience et de partage. Monsieur le Maire, ce que je voudrais vous dire au fond, je remercie infiniment toutes les autorités administratives, communales, agents et chefs service de la Commune qui nous ont accompagnés malgré leurs lourdes responsabilités durant notre séjour à Bangangté. Je vous remercie infiniment, nous sommes venus sous orientation comme je l’ai déjà dit. Cette orientation a tout son sens. Durant notre séjour, nous avons échangé nos expériences avec certains chefs traditionnels, nous avons acquis beaucoup de connaissances, cela prouve à suffisance que Bangangté est une Commune modèle et à partir de cet instant, je déclare que Bangangté et Oum-Hadjer sont deux Communes sœurs inséparables. Monsieur le Maire, vous nous avez conseillé de chercher des expertises pour la mise en œuvre de nos projets, je crois que nous n’allons plus chercher ailleurs. Dans les mois qui suivront, nous aurons besoin du concours des services techniques de la Commune de Bangangté pour la mise en œuvre de nos projets. Nous rentrons très satisfaits de l’accueil, des connaissances acquises, de la disponibilité des uns et des autres à nous accompagner dans cette mission. »

Les objectifs et les attentes de la visite.
Nos Hôtes sont venus : Examiner pour s’en inspirer l’application des connaissances pour l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base notamment l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans la commune d’Oum-Hadjer et sur le fonctionnement des commissions constituant le Conseil Communal et leur rôle ; Prendre des connaissances sur la gestion administrative de la commune ; Participer à la tenue du Comité Communal de l’Eau et le déroulement de la session pour l’adoption du budget de l’exercice 2018 ; Rechercher les opportunités de financement auprès des bailleurs de fonds ; Profiter des connaissances sur les stratégies de mobilisation des acteurs autour de la mise en œuvre des actions de la commune ; Connaître la stratégie de mise en œuvre du système de gestion d’eau par les communautés.

Les activités menées
Pendant leur séjour, nos hôtes ont pu assister à plusieurs activités communales parmi lesquelles : la participation à la tenue du sixième Comité Communal de l’Eau ; la Participation à la session communale de l’adoption du budget pour l’exercice 2018 en présence du Préfet du Département ; des échanges avec la régie communale de l’eau et le service d’hygiène assainissement sur le fonctionnement du dispositif mis en place ; la visite de la station de traitement de boues de vidange en construction à Noumgha; la visite de toilettes écologiques et le comité d’éducation environnementale ; la visite dans les zones de captage d’eau et échanges avec les comités des usagers et exploitants d’eau ; les échanges avec le comité d’hygiène et assainissement ; l’organisation de la Foire pour l’animation de la commune.

Les leçons retenues de ces activités et échanges
Des activités et des échanges menés, ils ont retenu l’essentiel des enseignements qui constitue la raison même de leur voyage au Cameroun. Ils ont constaté le niveau de mobilisation des acteurs sur la question de l’eau en impliquant toutes les sensibilités. Ils ont remarqué la présence permanente des autorités administratives pendant le déroulement des sessions et la mise en place des comités des usagers et exploitants d’eau et vérifié que le transfert des compétences aux Communes est une leçon forte enregistrée dans la mise en œuvre de la décentralisation au Cameroun ainsi que la Coopération Internationale Décentralisée avec les organisations du nord est aussi une bonne leçon dans nos échanges. Ils ont été fort impressionnés par le système très technique de gestion de boues de vidange en construction, une grande première en Afrique Centrale et la propreté de la ville à travers l’instauration d’une journée de salubrité chaque jeudi matin. De même la participation citoyenne dans la gestion de la chose publique a aussi été notée comme performance de la commune de Bangangté comme la stratégie utilisée pour primer les quartiers propres de la Commune.

Les perspectives
Au cours de la séance de travail et d’au revoir tenue dans la salle des actes de la Mairie, ils ont affirmé qu’ils mettront en pratique tout ce qu’ils ont découvert au cours de ce voyage. Par exemple, dès leur retour, ils feront une restitution des expériences acquises à l’Association des Communes du Tchad et amener les Conseillers d’Oum-Hadjer à parfaire leur rôle dans le développement de la commune ainsi qu’organiser des comités d’hygiène et d’assainissement dans les différents quartiers de la cité, puis expérimenter la mise en place du système de gestion d’eau par les communautés et utiliser les expériences acquises pour solliciter l’appui des partenaires pour la subvention des projets dans la commune d’Oum-Hadjer.

Partir de Oum-Hadjer en République du Tchad pour une mission en terre camerounaise et précisément dans la ville de Bangangté sur les conseils et les orientations de l’Union Européenne, c’est la preuve que Bangangté est un modèle de gouvernance citoyenne dans l’univers du développement local reconnu à l’échelle internationale. Cette renommée a, depuis longtemps, traversé les limites de nos frontières et nos actions en faveur des populations, avec l’aide si précieuse de nos partenaires, sont reconnues par tous.

Toutes ces actions sont rendues possibles grâce à notre politique de coopération internationale avec pour socle inébranlable les Objectifs du Développement Durable (ODD) qui sont devenus le grand défi mondial de ce siècle.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *