Plan Triennal Spécial Jeunes : Discours de lancement de Monsieur Mounouna Foutsou, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique

A l’occasion de la cérémonie de lancement officiel de la Caravane Nationale du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) pour la mobilisation de la jeunesse à la mise en oeuvre du plan triennal « Spécial Jeunes » à Bangangté, le 14 Juillet 2017.

–    Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement ;
–    Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;
–    Monsieur le Préfet du Département du Ndé ;
–    Monsieur le Sous –Préfet de Bangangté ;
–    Madame le Maire de la Commune de Bangangté ;
–    Monsieur le Président du Bureau Exécutif National du conseil National de la jeunesse du Cameroun ;
–    Mesdames et Messieurs les présidents des bureaux régionaux du CNJC.
–    Mesdames et Messieurs les présidents et membres des bureaux départementaux et Communaux du CNJC de l’Ouest ;
–    Mesdames, Messieurs les leaders des Associations et Mouvement de jeunesse ici représentées ;
–    Distingués invités ;
–    Mesdames et Messieurs.
–    Chers jeunes ;

Il m’est particulièrement agréable de prendre la parole ce jour, à l’occasion de la cérémonie de lancement officiel de la caravane nationale du conseil National de la jeunesse du Cameroun pour la mobilisation de la jeunesse à la mise en œuvre du plan Triennal « Spécial- Jeunes (PTS Jeunes).

Permettez- moi, avant de poursuivre mon propos, d’exprimer ma déférente gratitude au Très Honorable NIAT NJIFENJI MARCEL, Président du sénat, pour l’attention particulière qu’il accorde aux questions de jeunesse ainsi que pour son implication active dans l’organisation de la présente caravane.

Je voudrais également témoigner ma gratitude à l’endroit des Autorités Administratives de la Région de l’Ouest, au premier rang desquelles Monsieur le Gouverneur de la Région, pour toutes les dispositions prises en vue de la réussite de cette cérémonie.

Je saisis également cette occasion pour remercier toutes les élites de la Région de l’Ouest pour leur contribution multiforme à l’organisation de cette caravane, et également remercier celles qui ont pris la peine de se joindre à nous et qui, par leurs présences, rehaussent l’éclat de la présente cérémonie. Chères élites, votre présence massive ici dénote de l’intérêt sublime que vous ne vous êtes jamais lassés d’accorder à notre pays et à la jeunesse.

Je voudrais enfin, du fond du cœur, remercier les populations de cette ville et tous les jeunes pour l’accueil très chaleureux qu’ils m’ont réservé ainsi qu’à la suite m’accompagne.

Chers « élégantes » Populations du Ndé, en vous transmettant mes chaleureuses salutations, permettez- moi, par la même occasion de vous dire c’est avec un plaisir toujours renouvelé que je me retrouve parmi vous ce jour.

Je saisis cette occasion pour féliciter les responsables du CNJC qui ont eu la brillante idée d’entreprendre l’élaboration du répertoire des projets et programmes gouvernementaux et non- gouvernementaux en faveur des jeunes, avec engagement et professionnalisme.

Notre présence à cette cérémonie témoigne du soutien du Ministère de la jeunesse et de l’Education Civique aux activités lancées ici ce jour. Elle est la manifestation de la ferme volonté des pouvoirs publics de vous accompagner dans cette noble et exaltante initiative. Je salue et félicite votre forte présence ici aujourd’hui qui est, je n’en doute point, la preuve éloquente de votre adhésion à ce projet porteur d’espoir pour la jeunesse de notre pays.

Car en effet, des cadres d’échanges et d’information comme ceux- ci permettent d’apporter une réponse appropriée aux besoins et aspirations de la jeunesse. Ils offrent une opportunité aux jeunes de s’informer, tant il est vrai que la bonne information est un préalable nécessaire à la prise d’une bonne décision. C’est pourquoi nous saisissons l’opportunité du lancement de cette caravane pour inviter la jeunesse Camerounaise en général, et les jeunes de la Région de l’Ouest en particulier pour s’inscrire à l’Observatoire National de la jeunesse et à prendre connaissance des opportunités que les pouvoirs publics mettent à leur disposition pour résoudre l’épineux problème de l’insertion socio- économique des jeunes. Le répertoire qui leur sera distribué devrait jouer le rôle de catalyseur pour libérer leur potentiel de créativité et d’action, en vue de favoriser, pour emprunter les propos termes du chef de l’Etat camerounais, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, je cite : « Une plus grande implication des jeunes dans les circuits de production… » Fin de citation.

Je voudrais également transmettre la gratitude du gouvernement à l’endroit de tous ces partenaires qui ont cru à la jeunesse et leur a fait confiance en acceptant travailler avec eux dans l’élaboration et la conduite de cette activité.

–    Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;
–    Monsieur le Président du conseil National de la jeunesse du Cameroun,
–    Mesdames et Messieurs ;

La mise en place d’un conseil National de la Jeunesse est une haute prescription du chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul BIYA qui, dans son intervention lors du 17éme sommet de l’Union Africaine tenu à Malabo en 2011, rappelait le rôle dévolu à cet organe en ces termes, je le cite : « La création du conseil National de la jeunesse, plate-forme de dialogue… permet la prise en compte des aspirations des jeunes dans les stratégies de développement ». Fin de citation.

Avant cette déclaration de Malabo, le Président de la République, dans son adresse à la jeunesse, le 10 Février 2011 s’était déjà félicité de la mise en place de cet organe et de ses démembrements sur l’ensemble du territoire national, je le cite : « Un autre fait marquant qui mérite d’être signalé a trait déploiement à tous les niveaux de notre organisation administrative nationale, des organes du conseil National de la Jeunesse. Le conseil qui a élaboré son plan d’action triennal devrait être à mesure de jouer son rôle d’interface entre les pouvoirs publics, les partenaires au développement et la société civile d’une part et l’ensemble de notre jeunesse d’autre part. Par une heureuse coïncidence l’entrée en service effective du Conseil intervient au moment où la Charte Africaine de la jeunesse vient d’être ratifiée ». Fin de citation.

– Chers leaders et responsables des organisations et mouvement de jeunesse ;

Par votre ardeur au travail, par votre dynamisme et votre haut sens de leadership, vous avez su assumer votre rôle en permettant au Conseil National de la jeunesse du Cameroun, malgré les difficultés rencontrées, d’avoir une âme à travers non seulement un maillage complet du territoire national, mais également par la mise en œuvre des activités d’envergure. Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour vous féliciter pour ce travail appréciable.

Le lancement officiel de la caravane nationale de sensibilisation de la jeunesse sur le Plan Triennal Spécial- Jeunes, de mobilisation à l’inscription à l’Observation National de la jeunesse et de distribution du répertoire des projets et programmes gouvernementaux et non- gouvernementaux en faveur des jeunes auquel nous assistons ce jour, est une illustration parfaite de votre détermination à mener, malgré tout et par-dessus tout, les missions qui sont les vôtres, à savoir : « Favoriser la participation effective des jeunes à la vie de la société, au processus de prise de décision et au développement de la nation ».

Cette Caravane qui vise la sensibilisation de la jeunesse sur les initiatives gouvernementales et non-gouvernementales vient renforcer la perception et la capitalisation du plan triennal « Spécial Jeunes » doté d’une enveloppe globale de 102 milliards de FCFA, qui est axé sur trois composantes essentielles. Il convient de relever que, le cadre opératoire de mise en place de ce plan est achevé, et conformément aux très hautes prescriptions du chef de l’Etat pour son implémentation, un certain nombre d’activités ont déjà été menées notamment :

La mise en place progressive de l’Observation National de la Jeunesse (ONJ) qui assure d’ores et déjà sa fonction d’intermédiation entre la demande des jeunes et l’offre des services en leur faveur, sur la base d’une cartographie de leurs aspirations réelles et l’inventaire des projets gouvernementaux et non gouvernementaux à eux dédiés. Cette structure d’écoute, de veille et de prospective logée au sein des 434 Centres Multifonctionnels de promotion des Jeunes vers (CMPJ) existants sur l’ensemble du territoire, vise l’identification, la mobilisation, l’information et l’orientation des jeunes vers les différentes opportunités d’insertion socioéconomique qu’offrent les programmes et projets gouvernementaux, en fonction de leurs besoins exprimés. Ace jour, sa plateforme numérique est fonctionnelle et accessible à l’adresse www.onjcameroun.cm. Près de 200 000 jeunes y sont déjà inscrit. A cet effet, l’objectif est de mobiliser et d’orienter 500 000 jeunes chaque année pendant 3 ans ; d’où la présente caravane ;

– Le second axe du PTS- Jeunes est la spécialisation et le renforcement des capacités opérationnelles des programmes en faveur des jeunes notamment ceux du MINJEC à savoir, le service civique National de participation au développement, le Programme d’appui à la jeunesse Rurale et Urbaine (PEJER – U), le fond National d’insertion des jeunes (FONIJ), le projet d’Education populaire Civique et d’intégration Nationale (PEPCIN), LE Programme National du volontariat (PNV) , le Programme d’aide au Retour et à l’insertion des jeunes de la Diaspora ( PARIJADI )… et de certains autres programmes gouvernementaux, en vue de la cohérence et de la synergie d’action nécessaire dans l’accompagnement des jeunes dans leurs initiatives d’insertion économiques dans des filières porteuses  de croissance ;

Il s’agit spécifiquement :

*Du réarmement civique et moral des jeunes,
*Du développement des capacités techniques, entrepreneuriale et managériale des jeunes ;
*Du financement des projets d’entreprise des jeunes ;
*Du placement en emploi salarié des jeunes ;
*De l’accompagnement post-financement des projets d’entreprise finances des jeunes pour leur installation et leur expansion.

 – Et enfin, la 3é composante concerne le développement des infrastructures et des équipements socio-éducatifs d’encadrement de proximité des jeunes. Dans ce cadre, on devrait aboutir à terme à la construction de 100 centres multifonctionnels de promotion des jeunes (CMPJ) toutes catégories 30 Centres du service Civique National de participation au Développement (SCNPD), le Centre National d’Education Populaire et Civique (CNEPCI), le Centre National de production et de Diffusion de la Documentation Jeunesse (CNPDDJ) et également un Centre International de la Jeunesse à Kribi. A cet effet, j’en profite pour demander aux Autorités Administratives, Municipales et Traditionnelles locales de s’impliquer davantage en vue de la mise à disposition des sites devant abriter des CMPJ, des Foyers/ Maisons des jeunes et des villages pionniers de 2éme génération des jeunes, pour les localités qui n’en disposent pas encore.

Dear youths

The National Youth Policy Paper describes a vision of the Cameroonian youth anchored to that of Cameroon. Which clearly states the following: “Be, by 2035, a blossoming, responsible, creative, dynamic youths, fully committed to achieving the Nation’s development goals”. It is up to you to take ownership of bold and forward-looking vision, which is the basis for implementing the Greater Achievement Policy that the Head of State carries in his heart for the Cameroonian youth

It is my firm conviction that Caravan will enable you to appraise the responsibility that is yours in this vast project of Cameroon’s emergence and to mobilise Cameroonian youths beyond expectation for their full participation in their country’s development process.

On that one, I hereby declare officially launched, the national Caravan of the Cameroon National Youth Council for the mobilisation of young people in the implementation of the three-year « Special Youth » Plan.

Long live the Executive Bureau of the Cameroon National Youth Council;
Long live the Cameroonian Youth;
Long live the Ministry of Youth Affairs and Civic Education;
Long LIVE Cameroon and its illustrious Head of State, H.E. Mr. Paul BIYA.
Thank you for your kind attention.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *