Le potentiel de la Commune

Potentialités et ressources par secteur de la Commune

Secteur
Potentialités / Ressources
1 Agriculture

   Présence de 17 postes agricoles dans les villages

Encadrement des femmes et des agriculteurs par ACEFA et le CEAC

   Fertilité et disponibilité des terres

   Organisation des agriculteurs en GIC (environ 80 GIC)

   Création des champs communautaires de maïs pour femmes et jeunes dans quelques villages (Bangam Fokam, Fambiangseu, Bangweu, Baloué…) superficies

   Possibilité d’appui des GIC agropastoraux en matériels (Machette, houes, brouettes…) et intrants agricoles (semences améliorées, produits phytosanitaires)

   Disponibilité des produits phytosanitaires dans les marchés et chez certains vendeurs dans les villages pour les agriculteurs

   Existence de 5 motopompes pour les cultures maraîchères (tomates, poireau, poivron, haricots vert, carottes, piments) de contre-saison à Feutap

   Utilisation des engrais organiques (compost, fientes, fumier….)

   Culture du café arabica dans la zone de Bangang Fokam et de Bangoua

   Existence des pistes agricoles desservant les bassins de   production

   Existence de 08 marchés périodiques pour les vivres dans les localités (Bamena, Batoum, Kamna, Babou, Sagna, Bangoulap, Bangangté, Bangoua)

   Utilisation des motocyclettes pour faciliter le transport des produits agricoles

   Présence d’un mini-magasin de stockage à Bitchoua (24,5 m X 13,5 m)

   Utilisation des greniers traditionnels familiaux pour la conservation des produits agricoles

2 Élevage, Pêches et Industries Animales

   Existence de 04 CZV pour encadrer les éleveurs

   Suivi sanitaire et zootechnique des éleveurs par les agents vétérinaires

   Existence de 3 petits parcs vaccinogènes dans la Commune

   Organisation des Campagnes de vaccination des espèces animales (chiens, bœufs, chèvres, poules) deux fois par an

   Inspections sanitaire et vétérinaire régulière dans l’abattoir ; tuerie ; marchés ; poissonneries ; boutiques etc.

   Lutte contre la rage (projet d’opération établit)

   Existence de marché à bétail et petit bétail

   Existence d’un abattoir municipal à Bangangté

   Vaste marché de consommation (Ménages, funérailles…)

   Appui conseil des programmes (ACEFA, PNVRA, PADMIR) aux GIC d’éleveurs

   Disponibilité du fourrage et des pâturages pour le bétail dans les plaines

   Diversité des types d’élevage (Bovin, Caprin, Porcin, aviculture, Pisciculture, apiculture etc.)

   Présence des associations / GIC d’éleveurs (environ 5 GIC)

   Existence d’environ 21 étangs piscicoles

   Conditions climatiques favorables à plusieurs types d’élevage

   Utilisation des résidus alimentaires et des récoltes pour la nutrition des bêtes (porcs)

   Sensibilisation régulière des éleveurs deux fois par an lors des campagnes de vaccination

   Motivation de plus en plus accru des populations à la pratique de l’élevage

3 Santé

   Existence de plusieurs formations sanitaires publiques et privées

   Présence du personnel médical

   Présence des consommables médicaux de base dans les pharmacies

   Utilisation des plantes médicinales pour soigner certaines maladies

   Présence des centres de vaccination dans les centres de santé

   Organisation des campagnes de vaccination par le PEV (poliomyélite, méningite, fièvre jaune etc.)

   Conseils nutritionnels aux femmes enceintes

   Conseil sur le planning familial

   Conseils sur la prévention du VIH/SIDA

   Présence des unités de prise en charge des PVVIH dans certains centres de santé

   Distribution des MILDA

   Organisation des Campagnes de sensibilisation pour la prévention (Choléra, VIH/SIDA etc.)

   Disponibilité des salles et lits d’hospitalisation dans les formations sanitaires

   Présence de laboratoire d’analyse médicale

   Organisation des consultations prénatales

   Disponibilité des salles et matériels d’accouchement

4 Travaux publics

   Existence des barrières de péage

   Présence des « dos d’âne» pour la protection des piétons et autres usagers de la route

   Existence des tronçons bitumés

   Présence des comités de gestion ou d’entretien des routes dans certains villages

   Organisation régulière des séances d’investissement humain (défrichage des abords de routes, curage des rigoles, canalisation des eaux torrentielles, comblage des creux) dans certains villages

   Disponibilité du matériel de travail pour les comités d’entretien des routes

   Existence des barrières de pluie sur certaines routes non bitumées

5 Éducation de base

   Existence des écoles maternelles dans plusieurs villages

   Existence des écoles primaires dans presque tous les villages

   Construction de nouvelles salles de classe modernes dans plusieurs écoles

   Prise en charge de certaines tâches par les frais d’APEE

   construction des latrines écologiques dans quelques écoles

   Disponibilité et emploi des maîtres de parents dans les écoles pour combler le manque d’enseignant

   Organisation des rencontres sportives (FENASCO)

   Présence aires de jeu dans cours d’école

   Existence d’APEE dans les écoles

   Existence des promoteurs d’écoles privées

   Taux de scolarisation appréciable

6 Culture

   Existence de bibliothèques dans quelques écoles

   Diversité de danses traditionnelles dans la Commune

   Existence de plusieurs groupes organisés de danses traditionnelles

   Existence des associations culturelles

   Présence des chefs traditionnels et personnes âgées dans les villages

   Existence d’un calendrier culturel local

   Implication populaire lors des cérémonies traditionnelles

   Présence des personnes initiées

   Richesse des us et coutumes locales

   Disponibilité objets traditionnels et sites sacrés

   Organisation des festivals artistiques et culturels

   Existence d’une variété de langue (Medumba, Ngnou) et danses locales (Leyeugouo, Ben-skin, Mangambeu)

   Existence des foyers culturels dans la majorité des villages

   Existence de plusieurs artistes locaux

7 Promotion de la Femme et de la Famille

   Existence d’un centre de promotion de la femme à Bangangté

   Existence de la délégation départementale du MINPROFF du Ndé

   Diversification des modules de formation aux activités génératrices de revenu au CPF

   Adhésion des couples

   Forte implication des femmes dans l’économie locale (agriculture, commerce)

   Organisation des tontines et des épargnes dans les associations féminines

   Assistance mutuelle et solidarité féminine dans les associations

   Présence de plusieurs associations féminines actives

8 Affaires Sociales

   Existence des associations des personnes vulnérables (Handicapés, Personnes du 3e âge : APETAN)

   Exonération des frais de scolarité aux personnes handicapées et ceux nés des parents handicapés

   Existence d’un orphelinat et d’une garderie

   Disponibilité des établissements scolaires pour les peuples « Bororo »

   Présence de la délégation départementale du MINAS du Ndé

   Existence des associations des personnes vulnérables (Handicapés, Personnes du 3e âge : APETAN)

   Existence de la délégation départementale du MINAS du Ndé

   Suivi psychosocial des enfants mineurs en détention et leur réinsertion dans familles par les services du MINAS

   Rééducation et encadrement enfants de la rue par les services du MINAS

   Implication des personnes vulnérables dans les AGR            

9 Eau

   Existence de plusieurs sources d’eau naturelles

   Présence des forages, bornes fontaines, puits et châteaux d’eau

   Existence de plusieurs cours d’eaux (rivières)

   Richesse de la nappe d’eau souterraine

   Présence d’un réseau d’adduction d’eau potable (CDE, SCANWATER)

   Présence délégation départementale de l’eau et de l’énergie du Ndé

   Présence du service d’hygiène et assainissement à la Commune

   Existence et vulgarisation des Latrines écologiques (Langweu, Sagna, EP Noumtchouet)

Énergie

   Existence du réseau électrique ENEO

   Disponibilité des lampes tempêtes, solaires et des groupes électrogènes dans les ménages

   Présence de 2 stations service au centre urbain pour la distribution des produits pétroliers

   Existence des lampadaires dans certaines rues de l’espace urbain

   Possibilité de valorisation de l’énergie solaire

10 Enseignements secondaires

   Existence de plusieurs établissements secondaires

   Présence du personnel enseignant régulièrement affecté

   Existence de plusieurs séries/Spécialités dans les établissements scolaires

   Taux de scolarisation appréciable dans l’ensemble de la Commune

   Paiement effectif des contributions exigibles par les parents

   Existence de l’APEE dans les établissements

   Réalisation de certaines charges par l’APEE

   Disponibilité des vacataires

   Encouragement de l’excellence scolaire par les élites

   Présence des aires de jeux dans les établissements

   Présence des enseignants d’EPS régulièrement affectés

   Présence des associations sportives dans les établissements

   Organisation des jeux FENASCO

11 Emploi et Formation Professionnelle

   Secteurs porteurs existants, mais insuffisamment explorés (artisanat, industries de transformation, tourisme, environnement)

   Existence de secteurs porteurs pouvant donner lieu à des filières de formation professionnelle

12 Travail et Sécurité Sociale

   Existence des infrastructures du centre de prévoyance sociale

   Existence d’une inspection du travail

   Existence d’un service de la CNPS

   Faible taux des accidents de travail

   Présence d’une main d’œuvre dynamique

   Diversité des secteurs d’activité

   Disponibilité de multiples emplois temporaires surtout dans les plantations et le secteur commerce

   Port des équipements de sécurité dans certains chantiers

13 Tourisme

   Existence d’une diversité de potentiels sites touristiques

   Existence d’une politique de gestion des sites touristiques

   Présence de la Délégation départementale du tourisme et des loisirs du Ndé

   Existence d’un patrimoine culturel et naturel riche et exploitable pour la promotion du tourisme

   Exhibition des valeurs culturelles

   Organisation des foires-expositions

   Participation populaire aux manifestations culturelles

   Présence des hôtels et snack-bar restaurant de qualité

14 Forêts et faune

   Déploiement du personnel des eaux et forêts sur le terrain

   Intéressement de plusieurs promoteurs aux activités sylvicoles

   Conditions climatiques/ pédologiques favorables à la plantation des arbres/sylviculture

   Disponibilité des semences/ plants dans les pépinières

   Existence d’un vaste marché de commercialisation du bois d’ouvre (forte demande)

   Organisation des comités de surveillance des forêts privées

   Existence de vastes espaces forestiers

   Existence des réserves forestières

   Présence des essences ligneuses exploitables dans les forêts

   Présence d’une faune variée dans les espaces forestiers

   Richesse des forêts en PFNL

   Existence des forêts sacrées

15 Environnement, protection de la nature et développement durable

   Réalisation des causeries éducatives sur la protection de l’environnement

   Organisation des vidéoconférences sur l’environnement

   Parution de 2 journaux investiguant dans le secteur de l’environnement

   Réalisation des missions d’inspection environnementale sur le terrain par la délégation départementale du MINEPDED du Ndé

   Boisement des espaces par les populations (Sapins, Arbres fruitiers…)

   Utilisation de la fumure organique dans les champs (Ordures ménagères, excréments d’animaux…)

   Présence des clubs des amis de la nature

   Utilisation des foyers améliorés dans certains ménages

   Création des pare-feux pour lutter contre les feux de brousse

   Collecte et vente des déchets plastiques pour recyclage à la société BATA

   Collecte des déchets du centre urbain par la société HYSACAM

   Construction des toilettes écologiques dans de nombreux établissements secondaires et marchés de la Commune

   Projet de construction d’une station de traitement des boues de vidange à Noumgha

16 Développement urbain et habitat

   Présence de la délégation départementale du MINDUH

   Bitumage de la voirie urbaine de Bangangté

   Bon état des voies de desserte des quartiers

   Diversité des moyens de transport (mototaxi, taxi…)

   Présence de quelques gares routières

   Traversée RN n°4 (Yaoundé-Bafoussam)

   Disponibilité suffisante des matériaux locaux (Carrière de pierre et de sable, bois, briques de terre…)

   Élaboration en cours du plan d’occupation des sols de la Commune

   Délimitation du périmètre urbain en vue dans le cadre de l’élaboration du plan d’occupation des sols

   Aménagement des espaces verts dans la ville de Bangangté

   Aménagement des toilettes à fosse ventilée par la Commune et ses partenaires

17 Domaines, cadastre et affaires foncières

   Présence de la comme de Bangangté

   Disponibilité des terrains à la périphérie urbaine

   Organisation des commissions consultatives

   Disponibilité d’une vaste étendue foncière

   Diversité des modes d’accès à la terre (héritage, dons, legs, vente…)

   Disponibilité des terres surtout en zone rurale

   Présence de la délégation départementale du MINDCAF

   Présence de la sous-préfecture à Bangangté pour régler les litiges fonciers

   Forte immatriculation des terres par les populations

18 Recherche scientifique et innovation

   Présence d’un centre de recherche agricole de l’IRAD au projet I

   Utilisation des produits phytosanitaires par les populations

   Adoption des techniques de lutte antiérosive

   Utilisation des déchets ménagers comme engrais organiques

   Présence d’une multitude de plantes médicinales (Moringa, Ginseng, Quinqueliba, Aloès Vera, roi des herbes…)

   Présence de plusieurs naturopathes

   Présence des foyers améliorés dans les ménages (Nounfam)

19 Commerce

   Présence d’un potentiel humain important

   Présence de quelques marchés périodiques

   Production agricole abondante et diversifiée

   Organisation des ventes groupées de Café et Cacao par la délégation départementale

   Disponibilité des espaces pour la construction des marchés

   Implication massive des populations dans les activités commerciales

   Prestations de service divers (Menuiserie, Cordonnerie, Mécanique, Transport, transfert d’argent, cybercafé, secrétariat bureautique….)

   Réalisation régulière de la surveillance des marchés

   Suivi de l’évolution de l’activité commerciale (relève des prix, des stocks en vue d’éviter les pénuries ou les inflations) par la DDCOMMERCE/NDE

   Réalisation des missions de contrôle de prix et de répression des fraudes dans les marchés

   Organisation des campagnes annuelles de vérification des instruments de mesure

20 Jeunesse et éducation civique

   Existence plusieurs associations des jeunes

   Dynamisme des jeunes

   Organisation des championnats de vacances

   Organisation des activités culturelles pendant les vacances (danse, sketch…)

   Encadrement de la délégation départementale de la jeunesse et de l’éducation civique du Ndé

   Implication de certaines organisations de la société civile (ONG Eau claire à Nenta) et des promoteurs privés dans la formation des jeunes

   Forte présence des jeunes scolarisés

   Organisation des stages de vacance par la Commune de Bangangté

   Existence de fonds de financement des microprojets des jeunes par le PAJER-U

   Implication d’une part importante des jeunes dans AGR (agriculture, élevage, petit commerce, mototaxi, call-box….)

21 Sports et éducation physique

   Régularité des rencontres sportives/ championnats locaux (championnats de vacance)

   Existence de plusieurs aires de jeu

   Présence de quelques clubs/équipes sportives

   Existence d’une aire de jeux multisports (handball, basketball et tennis) à Batchingou

   Présence de plusieurs jeunes sportifs talentueux

   Disponibilité des espaces pour l’aménagement des aires de jeux

   Présence des encadreurs d’EPS à la délégation départementale des sports et de l’éducation physique du Ndé

   Présence des enseignants d’EPS dans certains établissements scolaires

   Présence des associations sportives dans les établissements

22 Petites et moyennes entreprises, économie sociale et artisanat

   Organisation des festivals et foires-expositions des artisans et petit métiers

   Disponibilité du bois d’œuvre

   Disponibilité de la matière première Disponibilité des raphias

   Vaste marché de consommation

   Présence délégation départementale du MINPMEESA du Ndé

   Présence de quelques entreprises (micro-finances, pressing)

   Disponibilité de la main d’œuvre

   Disponibilité des matières premières surtout agricoles

   Conditions du milieu favorable à la diversification des types d’élevage

   Vaste marché de consommation

   Simplification des procédures de création d’entreprises (Mise en place depuis 2010 des Centres de formalités de Création d’Entreprise (CFCE) et du projet e-régulation pour la création des entreprises en ligne

   Mise en place par l’État du processus d’incubation (Incubateurs Sub-valor polytechnique, agro-PME, Graine de talents…)

   Existence des programmes et outils d’aide aux PME (PACD/PME, PMEA, PACOM etc.)

   Appui financier du MINPMEESA chaque année aux porteurs de projet avec l’aide des partenaires au développement à condition que lesdites structures soient formalisées

23 Mines, de l’industrie et du développement technologique

   Abondance des carrières de sable et de pierre dans l’espace communal

   Présence des carrières non exploitées (Batchingou, Matam…)

   Présence de la délégation départementale du MINMIDT

   Réalisation des missions de contrôle par le personnel de la délégation départementale du MINMIDT

   Faible concentration établissements insalubres, incommodes ou classés dangereux (garages auto, stations services, dépôts de gaz, menuiseries…)

24 Transports

   Diversité des moyens de transport (taxi de brousse, mototaxi, car de transport, porte-tout…)

   Organisation régulière des campagnes de délivrance des permis « A » aux mototaxi men par la mairie

   Présence d’un syndicat de transporteurs

   Présence d’une association de mototaxi men

   Existence de quelques auto-écoles dans la Commune

   Disponibilité d’un site pour la pratique de la conduite automobile

   Présence d’une station météorologique à Banekane

25 Postes et télécommunications

   Présence d’un bureau CAMPOST au centre urbain

   Présence d’une agence CAMTEL au centre urbain

   Présence de 4 opérateurs de téléphonie (CAMTEL, MTN, Orange et Nexttel)

   Vulgarisation de l’activité de call-box

   Accessibilité aux téléphones portables à moindre coût

   Implantation des antennes de téléphonie

   Création des emplois par le call-box

   Présence de quelques cybercafés dans le centre urbain

   Accès à la connexion internet

   Présence des agences de voyage au centre urbain

   Présence de plusieurs agences de transfert d’argent au centre urbain (Express union, Emi money, Express exchange….)

26 Communication

   Présence des panneaux publicitaires et des banderoles

   Présence de huit (8) organes de presse écrite

   Utilisation des antennes paraboliques et de la télévision

   Disponibilité des câblodistributeurs

   Couverture par le signal télé de la CRTV

   Présence des représentations de 3 antennes de télévision

   Possibilité d’accès à une panoplie de chaînes (nationales et étrangères)

   Présence d’une radio communautaire

   Bonne couverture spatiale du signal de la radio Medumba

27 Administration territoriale, décentralisation, sécurité et maintien de l’ordre

   Implantation de plusieurs unités de gendarmerie sur le territoire communal

   Présence d’un commissariat de sécurité publique à Bangangté

   Disponibilité de l’autorité traditionnelle

   Respect des autorités traditionnelles par la population

   Soumission de la population au droit coutumier

   Bonne gestion des conflits par les chefs traditionnels

   Réalisation des contrôles routiers

   Implantation des centres d’état civil de proximité

   Présence de la sous-préfecture de Bangangté

   Présence des chefs de village et chefs de quartier

   Organisation des tournées d’animation socioéconomique

   Disponibilité du matériel roulant à la sous-préfecture

28 Enseignement supérieur

   Présence des Institutions privées de l’enseignement supérieur (UDM, ISTEC, ISTIC)

   Accroissement du nombre de bacheliers

   Proximité des universités d’État (Dschang, Yaoundé, Douala)

   Présence des mini-cités estudiantines

   Octroi des primes d’excellence aux meilleurs bacheliers par les élites

   Diversité des offres/filières de formation

   Fort engouement des bacheliers à continuer les études supérieures

   Existence des associations estudiantines des différents villages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *