La cérémonie de la pose de la première pierre du Stade Omnisport de Bangangté s’est déroulée le 25 Avril 2016, en présence du Gouverneur de la Région de L’Ouest, de toutes les autorités du Ndé et une forte mobilisation des populations venues nombreuses vivre cet événement inédit dans l’histoire du département.

Dans sa politique d’émergence du Cameroun à l’horizon 2035, le Chef de l’Etat S.E.M Paul Biya a lancé depuis quelques années de grands travaux de construction dans l’ensemble du pays.  Cette  vision  déclinée sous la forme d’un engagement à la fois patient et déterminé, place le développement des infrastructures sportives comme une priorité dans notre pays, en vue des échéances futures telles que la CAN féminine de 2016, et la CAN masculine de 2019. Cette vision dont nous pouvons apprécier les premiers effets concrets à travers le Programme National de Développement des Infrastructures (PNDIS), vise à doter nos villes d’équipements dédiés à la pratique du sport de haut niveau, pour booster les performances sportives de nos compatriotes dans toutes les disciplines sans exception.
Pour accompagner le chef de l’Etat dans ce vaste programme, la Fecafoot à travers son Président vient de signer des accords avec quatre Communes pour la Construction des stades dans les villes respectives.

Motivée par le Dynamisme, la détermination et le charisme du Chef de l’exécutif Communal, Mme Ketcha Epse Courtès, la Commune  de Bangangté a été retenue dans ce programme et bénéficiera de ce joyau architectural dont la livraison des travaux est prévue dans six mois, soit en Octobre 2016. La cérémonie de Pose de la Première pierre effectuée  le 25 Avril 2016 dernier, marque le lancement d’une nouvelle étape dans le processus de modernisation de la ville de Bangangté et l’ensemble du département du Ndé. Ce projet de construction du Stade Omnisport de Bangangté résulte d’une décision majeure prise au courant de deuxième mandature de l’exécutif Communal conduite par le Maire, de faire de Bangangté un pôle de développement économique, touristique et sportif dans le Cameroun.
Cette décision se fonde sur les lois conjointes de la décentralisation de 2004, notamment sur les dispositions du décret N° 2012/0882/PM du 27 mars 2012 fixant les modalités d’exercice de certaines compétences transférées par l’Etat aux Communes en matière de sport et d’éducation physique.


Depuis sa prestation de serment  en 2007, Mme le Maire de Bangangté Célestine Ketcha Courtès et l’ensemble de son exécutif communal ont mis en priorité l’amélioration des conditions de vie des populations et le développement local. C’est ainsi que la ville est devenue un véritable levier de croissance et de l’emploi. Aucun secteur n’est négligé. Tenez par exemple ; dans le secteur de l’éducation de Base, en dehors de la construction de plusieurs salles de classes dans l’ensemble de l’arrondissement, la Mairie de Bangangté a réussi à mettre en place dans chaque école le projet de construction de toilette écologique avec déchet récupérable et utilisé pour le développement de l’agriculture. Dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, la mise en place de l’un des plus importants projets « MODEAB » a permis de résoudre les problèmes d’eau dans l’ensemble des villages de la Commune. Projet qui a valu le prix d’Excellence de l’ONU pour le service public à la commune de Bangangté en 2014, pour ne citer que ceux-là.
Le nouveau stade Omnisport Nenta de Bangangté, dont la pose de la première pierre s’est faite ce 25 Avril, première dans l’histoire du département du Ndé, passe ainsi du rêve à la réalité et devrait disposer à la fin des travaux  d’une surface pour le football revêtue d’une pelouse synthétique DX60 de 68 mètres de large sur 105 mètres de longueur ; D’une piste d’athlétisme aux normes olympiques ; Des terrains de basket, handball, volleyball, tennis et saut ;Des tribunes couvertes d’une capacité d’accueil de 2000 places assises ;D’un générateur d’énergie, d’un forage et d’autres équipements d’entretien ; Des vestiaires, d’une cabine de reportage, d’un restaurant ainsi qu’une capacité de jeux en nocturne …entièrement financé par la Fécafoot sur fonds propres.

Les travaux  de construction se feront en cinq phases : « le décapage de la zone allouée a déjà été réalisé, ceci sera suivi du terrassement et de dénivèlement du site» ; « la deuxième étape consistera à la construction d’un forage et l’installation d’un groupe électrogène avec une capacité suffisante pour couvrir toutes les activités du stade afin que les rencontres puissent être retransmises qu’il y ait de l’électricité dans la ville ou non » ; « la troisième étape concernera en la construction des tribunes » ; « la quatrième étape consistera à la construction du bâtiment qui abritera les vestiaires pour les équipes, les officiels, une salle de contrôle technique, un gymnase, un restaurant, un studio de télévision et un salon VIP, une salle de conférence et quelques bureaux » ; « enfin, la dernière étape consistera à la pose de la pelouse synthétique qui aura un matelas d’évacuation des eaux intégré sur toute la surface du stade », a énuméré MADOMO franck, le chef des travaux.

Si Bangangté veut voir ce projet se réalisé aux délais escomptés, il faut sans doute une adhésion massive de ses populations. Dans son discours de circonstance, Mme le Maire de Bangangté Célestine Ketcha Courtès invite ses populations à savoir profiter de cette belle opportunité et sollicite leur accompagnement pour valoriser ce joyau architectural et en faire un véritable levier de développement socio-économique, sportif, culturel et touristique. Pour Mme le Maire, « l’un des facteurs clés de succès et de pérennité d’un projet, c’est la co-construction de la solution, construire ensemble un développement durable harmonieux, bâtir ensemble l’avenir que nous espérons pour nous et pour nos enfants. »
Dans son discours de clôture, le Gouverneur de la Région de l’Ouest qui présidait les cérémonies, a tenu à féliciter Monsieur TOMBI AROKO, Président de la FECAFOOT pour ses multiples actions posées depuis son élection à la tête de l’instance du football Camerounais et a insisté sur le suivi des travaux pour que les parties concernées respectent les délais de livraison des travaux. Le gouverneur de manière ironique a même dit qu’il passera de temps en temps personnellement voir l’évolution de ces travaux.
A la phase des réjouissances, un cocktail a été donné à la résidence de la famille Courtès pour véritablement scellé le partenariat Fecafoot/Prime Protomac/Commune de Bangangté.