• large banniere

Commune de Bangangté

Unité - Travail - Développement

Ici, vous êtes au lieu dit Carrefour Rdpc à Bangangté

Ils nous ont rendus visite dans le cadre de la Coopération Internationale Décentralisée

  • S.E Gilles Thibault
    S.E Gilles Thibault

    Actuel Ambassadeur de France au Cameroun

  • Mike Münzing
    Mike Münzing

    Maire de la Commune de Münsingen (Allemagne)

  • S.E Christine Robichon
    S.E Christine Robichon

    Ex Ambassadrice de France au Cameroun

  • Pierre Baillet
    Pierre Baillet

    Secrétaire Général de l'AIMF

  • Merlyn Schultz
    Merlyn Schultz

    Attachée culturelle de l’Ambassade des USA au Cameroun

  • Bruno Gain
    Bruno Gain

    Ex Ambassadeur de France au Cameroun

  • Pr. Olivier Ruppel
    Pr. Olivier Ruppel

    Directeur-Résident de la Fondation Konrad Adenauer au Cameroun

Recherche: Saisir votre mot clé

Profession de foi de S.E.M. Paul BIYA

Je m’étais engagé également à consolider notre démocratie, notamment en garantissant une meilleure participation des citoyens à la vie publique. ...

Grâce à la décentralisation, je le répète, nos populations seront mieux associées à la vie publique.

Nos institutions se complètent progressivement et fonctionnent de manière exemplaire. La décentralisation est en marche et les Camerounais pourront bientôt participer plus directement à la gestion des affaires publiques.

Lire la suite

Afaq 26000

Plus d'actualités

Nous suivre sur Facebook

Circuler à Bangangté

carte bangangteUne réalisation de Mlle Fanguem Vanessa Siva, étudiante en Master 1 - Université de Yaoundé 1

Eléctrification durable de l'Afrique

Nous contacter

Bp: 18 Bangangté - Cameroun
Téléphone: +237 233 48 41 57
Fax: +237 233 48 44 66
Email: communedebangangte@gmail.com 
nadinenayang@yahoo.fr
Facebook:
https://www.facebook.com/Commune-de-Bangangte-819334794826403/

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos lettres d'informations toutes les semaines

Partenaires techniques et institutionnels

La Mairie de Bangangté a accueilli ce 16 Janvier 2017 dans la salle des Actes, Monsieur Thorsten Waibel, Responsable à la Division Afrique du pôle gouvernance au siège de la KfW-Francfort. On notait, également, la présence de Messieurs Roger Mba, Chargé de Mission de la KfW à Yaoundé, Daniel Rolot, Chargé de Mission du Projet PDVM FEICOM KfW, ainsi qu’une forte délégation du Feicom et des points focaux pour une séance de travail sur le projet de construction du Marché Central de Bangangté en présence du Préfet du Ndé, Monsieur Oumarou Haman Wabi et de Madame le Maire et de ses 1er et 2e adjoints.

Le dossier de construction du marché central de Bangangté suit son cours normal. Si l’on s’en tient aux propos de Madame Ngane Suzanne, Cadre au Feicom, le banquier des Communes du Cameroun s’engage à ce que ce projet s’achève en 2019. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Décentralisation FEICOM Villes Moyennes (PDFVM) au Cameroun, financé par le Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne à travers la Banque Allemande de Développement (KfW), selon la convention séparée au Contrat de financement signée le 4 décembre 2012 entre la République du Cameroun et la KfW, que la Commune de Bangangté a bénéficié d’un financement pour la construction de son marché central. L’accord de financement est d’un montant de 800.000.000 Fcfa. La Commune de Bangangté apportera une contribution de 10%.

Pourquoi le projet de construction du Marché Central de Bangangté ?
Plusieurs facteurs ont imposé le choix de ce projet, d’abord la forte demande en boutiques et échoppes depuis plus d’une dizaine d’années que la Commune a de la peine à satisfaire,  mais aussi la lutte contre le désordre urbain, la faible capacité d’accueil du marché actuel construit en matériaux provisoires par les populations venant des campagnes et de toute la région pour écouler leur production avec tout ce que cela comporte comme risques pour la sécurité des personnes et des biens, le marché n’est pas assez organisé malgré l’importance reconnue du marché, dans la Culture Africaine, puis l’évolution de l’économie camerounaise qui a entraîné une évolution positive des échanges.
En 2008, le problème de gestion des marchés de la Commune a été identifié comme l’un des problèmes prioritaires, avec comme solution pertinente la construction d'un nouveau marché moderne et fonctionnel. En 2011 et encore en 2014, le Conseil Municipal a voté une délibération autorisant le Maire à rechercher des financements pour la réalisation de ce projet. Comme à son habitude Madame le Maire s'est lancée à la recherche de partenaires et notre Commune a eu le bonheur, en répondant à l'appel à projet en direction des 374 Communes du Cameroun, d'être retenue d’abord dans la short-list des 20 Communes à la pré qualification et des 12 Communes retenues pour le financement.

Description du projet
Il s’agit de la réalisation d’un espace marchand moderne en lieu et place du plus vieux marché de la ville opérationnel bien avant le décret N°807 de 1954 qui créait la Collectivité Territoriale Décentralisée de Bangangté. Ce complexe dont l’emprise au sol des bâtiments à réaliser est de 4150m² sur un site d’environ 8300m², soit un coefficient d’occupation du sol de 0,50. Le rez-de-chaussée (RDC) s’étend sur 4150 m² subdivisé en 17 blocs comprenant : 238 boutiques ; 02 blocs de 16 toilettes ; 01 bloc infirmerie ; 01 poste de police ; 01 espace gare routière d’une superficie de 933,13m² ; 50 parkings payants pour véhicules. L’étage bâti sur une superficie de 4150 m² subdivisé en 17 blocs comprend : 200 boutiques ; 01 bloc administratif ; 01 salle des fêtes ; 02 blocs de 16 toilettes ; 02 restaurants.

Les objectifs de la mission Waibel à Bangangté
Venue de Yaoundé, la délégation de la KfW a été accueillie par Madame le Maire de la Commune de Bangangté, et qui a conduit ses hôtes pour une visite de courtoisie au Préfet du Ndé, avant le retour dans la salle des Actes où étaient rassemblés les Conseillers Municipaux, les commerçants du marché A, les chefs de quartier et les représentants des services déconcentrés de l’Etat. Cette séance de travail avait pour objectif d’informer la KfW de l’état d’avancement du projet avec le prestataire retenu, le Cabinet ECTA –BTP, sélectionné par Appel d’Offre International dans le but de réaliser l’étude d’Avant-Projet Sommaire (APS). C’est cette étude, qui permettra de dimensionner le projet à travers la prise en compte des aspects relatifs à la participation citoyenne et le coût réel de cet ouvrage.


Le déroulement de la séance de travail
Les travaux ont commencé par l’exécution de l’hymne national. Le discours du Maire, suivi de la présentation du projet par des diapositives. Un discours bref et émouvant, Célestine Ketcha Epse Courtès fait savoir que « Mon vœu le plus cher est que nous puissions actuellement  franchir les étapes relatives à l’APS et l’APD pour lancer le DAO et aboutir à la réalisation effective de notre marché central, et ainsi améliorer les conditions d’exercice des activités de nos Commerçants, d’assurer des ressources à la Mairie, de voir vivre au sein de ce grand marché Régional un Service Public digne de ce nom pour le bien-être de nos populations et accompagner S.E.M le Président Paul Biya dans la mise en œuvre de sa politique de Développement Durable des secteurs concernés".
Monsieur Thorsten Waibel, Responsable Programme à la Division Afrique du Pôle Gouvernance au siège de la KfW Francfort a dans son allocution exprimé sa satisfaction à entendre parler du rêve au regard de l’engagement autour du projet, sans toutefois manquer de signaler qu’il attendait beaucoup des résultats de l’étude de faisabilité. C’est ensuite que le consultant ECTA BTP. Il explique qu’au départ, il était question de reprendre les enquêtes du terrain en rappelant les principales données du diagnostic physique et social. C’est au cours de la présentation volet projet sommaire descriptif que Monsieur Oumarou Haman Wabi, Préfet du Département du Ndé va recadrer le coût du projet. Le représentant du Cabinet ECTA BTP ayant fait ressortir deux variantes du projet dans sa présentation chacune assortie d’un budget de plus de deux milliards. Entre ce budget partiellement présenté par le consultant et celui mentionné sur le dossier de financement, il y a un très grand écart, d’où l’intervention de l’Autorité Administrative pour faire remarquer et attirer l’attention sur le dépassement de l’enveloppe financière prévue. Les partenaires financiers et le Feicom très embarrassés ont manifesté leur surprise face à cet écart aussi élevé qui n’a rien de commun avec le montant global. Madame le Maire prendra la parole pour exprimer son indignation face à cet imbroglio qui n’honore pas les acteurs qui ont œuvré pour obtenir ce financement et ceci en présence des représentants de KfW. Déjà, au cours de son allocution, elle avait reproché au consultant le retard accusé par le dossier « Le consultant ECTA-BTP, notifié le 05 Août 2016 devait achever le 05 Décembre 2016 ses travaux et rendre son rapport. Vous conviendrez avec moi, que notre consultant accuse déjà quarante et un jours de retard dans la finalisation de ces études d’APS. » remarque pertinente qui se confirme par l’incohérence avec l’enveloppe financière prévue comme si le consultant faisait tout pour disqualifier la Commune.

Il a été recommandé à l’entreprise ECTA-BTP de se mettre en contact avec les Services Techniques de la Mairie de Bangangté pour rentrer dans l’enveloppe budgétaire et les termes de référence dans un délai de 21 jours.
La mission de travail s’est achevée par une visite sur le terrain au marché A de Bangangté, là où sortira de terre le futur marché central de la ville. En effet, cette mission qui aurait dû s’achever sur une note de satisfaction a laissé un goût amer, avec un sentiment de doute, et d’incertitude quant à la capacité d’ECTA BTP de conduire techniquement ce projet jusqu’à son terme.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Curriculum Vitae de nos Maires

  • Célestine Ketcha Epse Courtès
  • Dr Jonas Kouamouo
  • Nyangang Robert
  • Virginie Tamen Fotso
  • Niat Eric Aimé

Célestine Ketcha Epse Courtès

portrait courtesLes problèmes de développement des localités de la Commune sont les défis de celle qui a été réélue à l'issue des dernières élections municipales comme maire du chef-lieu du département du Ndé.

Madame Ketcha Courtès puisqu'il s'agit d'elle, est née le 13 Octobre 1964 à Maroua, au Nord Cameroun. Elle est titulaire d'un Baccalauréat A4, mention bien, d'un brevet de technicien supérieur option techniques commerciales et d'un diplôme d'études supérieurs de commerce et d'économie, Célestine Ketcha fut dans un premier temps cadre commercial et marketing à la Cimencam avant de se consacrer entièrement dans les affaires jusqu'à ce jour.

Faisant des choses avec respect et séduction, ses communications précises et méthodiques l'avaient propulsée à la tête de l'exécutif de Bangangté en 2007, Vice présidente de l'AEMF (Association pour l'entraide municipal et le développement), Maire de la Commune de Bangangté, Présidente Nationale du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique du Cameroun (REFELA-Cam), ex-Présidente de la Panthère sportive du Ndé, actuelle adminitratrice et présidente d'honneur de la Panthère Sportive du Ndé, Ambassadrice de l'Afrique francophone dans les groupes de travail de l'union européenne portant « dialogue structure » sur l'aide, Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique (REFELA), Présidente Départementale des Cités et Villes Unies du Cameroun (CVUC - NDE).

Malgré ce parcours élogieux, Madame Célestine Ketcha Courtès n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Reine mère Bangangté et Bangoulap depuis 1997. Parfaitement Bilingue, elle parle français et anglais tout en comprenant l'allemand.
Il est à noter que elle a déjà reçu plusieurs distinctions honorifiques :
Chevalier de l'ordre national du mérite sportif seules femmes avec Françoise Mbango a l'avoir reçu au Cameroun, Chevalier de l'ordre national du mérite, Chevalier de l'ordre national de la valeur.
Mariée et mère d'enfants, Célestine Ketcha Courtès comme une combattante déterminée n'a jamais manqué dans le Ndé à aucune participation efficiente à l'émergence visée par le Président de la république son excellence Paul Biya à l'horizon 2035.

Dr Jonas Kouamouo

a1C'est grâce à sa dextérité qu'il a réussi jusqu'à nos jours à gérer la complexité d'un arrondissement aussi cosmopolite que Bangangté. De nombreux fils du Ndé viennent de faire de lui le 1er adjoint au Maire de la Commune de Bangangté. Une autre récompense pour cet homme de terrain capable d'apporter des solutions aux préoccupations des populations de son département bien aimé.

Cet homme marié et père de 4 enfants est allé à la véritable école du savoir.
En 1970 il obtient son Baccalauréat série D. Cinq ans plus tard il obtient son Doctorat 3ème cycle Université de REIMS, suivi en 1988 d'un Doctorat d'Etat dans la même université.
C'est finalement en Septembre 1990 qu'il ouvre la pharmacie de l'espoir à Bangangté. Bien avant cette date, il aura brillament servi à l'hôpital provincial de Bertoua comme biologiste et pharmacien du même hôpital. Maître de recherche, adjoint au chef de station de recherche médicale de Kumba et chef de laboratoire de biologie humaine, le Dr Jonas Kouamouo est depuis 2000 enseignant à l'Université des Montagnes de Bangangté (UDM). Il est promu au prestigieux poste de coordonnateur du second cycle pharmacie dans la même structure en 2005 avant de voir confier la responsabilité des laboratoires des cliniques universitaires. Cet enseignant chevronné a déjà rédigé une cinquantaine de publication de biochimie, pharmacie et plantes médicales.

Pharmacien, le Dr Jonas Kouamouo est aussi homme politique aguerri et expérimenté qui a très tôt compris où se trouvaient les préoccupations de son département. C'est ainsi qu'il hérite de 1997-2007 du poste de Président des sections RDPC du Ndé. L'éclatement des sections en 3 survenu en 2007 maintient tout de même ce natif du village Bamena aux commandes du parti cette fois-ci à la tête de la section RDPC NDE NORD. Durant toute cette aventure, il aura été de 1996 à 2000, premier adjoint au Maire de Bangangté, et de 2007 à 2013, député suppléant du NDE.

Les conseillers municipaux de la Commune de Bangangté viennent de lui accorder leur suffrage au poste de 1er adjoint à la Mairie. Ce manager expérimenté compte apporter un autre son de cloche pour le rayonnement de la Commune de Bangangté.

Nyangang Robert

nyangangNé le 14 Juin 1943 à Douala, le Maire Nyangang Robert est depuis le 16 Octobre dernier 2ème adjoint au Maire de la Commune de Bangangté.

C'est à l'école Sacré Cœur de New-bell qu'il obtient son CEPE en Juin 1957. Il poursuit ses études au Lycée Joss de Douala où il obtient succesivement le BEPC, le probatoire et le Bac série sciences expérimentales. Il parachève ses études en obtenant une bourse FAC d'études spéciales en France (Haute études commerciales) Sur le plan purement professionnel, il est directeur-promoteur de l'école supérieure de commerce « SUPDECO » de Yaoundé depuis 2004.

Bien avant cette date, il a occupé de hautes fonctions à la SNI, à la CAMSUCO, et consultant dans plusieurs entreprises internationales. Durant ce parcours professionnel élogieux, il aura également entre 1971 et 1976 été Directeur de l'agence SAEM/Cameroun de Yaoundé ; Consul honoraire de Suède toujours dans la même ville, sous directeur chargé des opérations maritimes de gestion dans la même sociéte et inspecteur comptable à la société anonyme de finance et d'Armement des navires-tour Atlantique Paris la défense.
Ce brillant militant de la première heure du RDPC est également administrateur des sociétés hôtelières du porte feuille de la SNI et administrateurs des sociétés industrielles et bancaires de la même structure. C'est fort de son dynamisme qu'il s'est vu respectivement octroyé les distinctions honorifiques suivantes :
-Chevalier de l'ordre national de la valeur
- Officier de l'ordre de la valeur
Titulaire des médailles d'honneur du travail en argent, vermeil, et or. Et enfin docteurs Honoriscansa de l'Université d'Abuja. Ce digne fils du Ndé est notamment du village Bangang-Fokam est marié et père de 7 enfants.

Virginie Tamen Fotso

virginie tamen fotsoElle aura été la révélation politique des dernières élections municipales dans la Commune de Bangangté. On avait toujours pensé qu'il fallait être financièrement nanti ou d'une dynastie bien établi pour faire partie d'un éxécutif communal.

Que non ! Mmadame Tamen Virginie épouse Nya est dépuis les récentes élections municipales 3ème adjointe au maire de la Commune de Bangangté.

Son parcours académique est respectivement sanctionné par un CEPE obtenu en 1984, d'un BEPC obtenu en 1990, d'un probatoire D obtenu en 1993 et d'un Baccalauréat D obtenu en 1995. Débute alors une carrière professionnelle comme maîtresse des parents de l'EP groupe 2 A de Bangangté de 2001 à 2008. La même année, elle fait partie de la 3ème vague des contractualisés. Cette contractualisation la propulse dans une classe d'examen, où elle tien de 208 à 2012 la classe de CM2 B dans la même école. C'est fort de son engagement dans la chose éducative qu'elle est nommée en 2013 Directrice de l'école publique de Madoum à Bangoulap.
Elle a effectué de nombreuse mission parmi lesquelles :
Chef de secretariat au CEP au centre des candidats libres en 2007 à l'école bilingue d'application de Bangangté. Madame Tamen Fotso Virginie a participé à de nombreux séminaires. Dotée également d'une formation en information, elle est depuis 2006 Présidente de sous Section OJRDPC de Bangangté 1. Mariée à Mr Nya Germain, elle a pour passion le handball, le football et la lecture.

Niat Eric Aimé

Monsieur ERIC NIAT est né le 09 Décembre 1973. Il est depuis la dernière élection municipale 4ème adjoint au Maire de la Commune de Bangangté. Monsieur le 4ème Adjoint au Maire de Bangangté  est marié et père d'un enfant.
Il a reçu une formation en 2001 à University of Massachussetts à Boston, et a également servi à la représentation permanente du Cameroun aux Nations Unies d'abord comme assistant délégué au sein du comité contre le terrorisme et par la suite comme assistant délégué au sein du conseil de sécurité sur les questions de conflits Africains.
Le Maire Eric Niat a également un Brevet de secourisme et maîtrise parfaitement l'outil informatique.








Copyright © 2017 . All Rights Reserved.

Design by Commune de Bangangté; Gastrondelices