• large banniere

Commune de Bangangté

Unité - Travail - Développement

Ici, vous êtes au lieu dit Carrefour Rdpc à Bangangté

Ils nous ont rendus visite dans le cadre de la Coopération Internationale Décentralisée

  • S.E Gilles Thibault
    S.E Gilles Thibault

    Actuel Ambassadeur de France au Cameroun

  • Mike Münzing
    Mike Münzing

    Maire de la Commune de Münsingen (Allemagne)

  • S.E Christine Robichon
    S.E Christine Robichon

    Ex Ambassadrice de France au Cameroun

  • Pierre Baillet
    Pierre Baillet

    Secrétaire Général de l'AIMF

  • Merlyn Schultz
    Merlyn Schultz

    Attachée culturelle de l’Ambassade des USA au Cameroun

  • Bruno Gain
    Bruno Gain

    Ex Ambassadeur de France au Cameroun

  • Pr. Olivier Ruppel
    Pr. Olivier Ruppel

    Directeur-Résident de la Fondation Konrad Adenauer au Cameroun

Recherche: Saisir votre mot clé

Profession de foi de S.E.M. Paul BIYA

Je m’étais engagé également à consolider notre démocratie, notamment en garantissant une meilleure participation des citoyens à la vie publique. ...

Grâce à la décentralisation, je le répète, nos populations seront mieux associées à la vie publique.

Nos institutions se complètent progressivement et fonctionnent de manière exemplaire. La décentralisation est en marche et les Camerounais pourront bientôt participer plus directement à la gestion des affaires publiques.

Lire la suite

Afaq 26000

Plus d'actualités

Nous suivre sur Facebook

Circuler à Bangangté

carte bangangteUne réalisation de Mlle Fanguem Vanessa Siva, étudiante en Master 1 - Université de Yaoundé 1

Eléctrification durable de l'Afrique

Nous contacter

Bp: 18 Bangangté - Cameroun
Téléphone: +237 233 48 41 57
Fax: +237 233 48 44 66
Email: communedebangangte@gmail.com 
nadinenayang@yahoo.fr
Facebook:
https://www.facebook.com/Commune-de-Bangangte-819334794826403/

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos lettres d'informations toutes les semaines

Partenaires techniques et institutionnels

La salle des Actes de l’hôtel de ville de Bangangté a servi de cadre aux Conseillers Municipaux le 07 Avril dernier pour examen et vote du compte administratif de l’année budgétaire 2016, à eux soumis par le Maire de Bangangté.

Dans ce somptueux cadre aménagé pour la circonstance, les Conseillers Municipaux se sont retrouvés pour les raisons sus évoqués. Tout commence effectivement 12h après l’arrivée du Préfet Oumarou Haman Wabi. Le Secrétaire Général de la Commune, Ernest Mfonso déroule les articulations de cette session ordinaire du Conseil Municipal. Après exécution de l’hymne national, le Coordonnateur des services municipaux a procédé à la vérification du quorum. Sur les 41 conseillers municipaux attendus, 32 sont présents, 8 sont représentés par procuration et un seul absent. Le quorum étant largement dépassé, selon les exigences de la loi, le Conseil pouvait régulièrement se tenir.

Comme l'exige la loi, pour les sessions du Conseil municipal relative au vote du compte administratif, le Professeur Kobou Georges a été unanimement voté par ses pairs pour présider la session. Après élection du président de séance, Madame Célestine Ketcha Epse Courtès, Chef de l’Exécutif municipal dans son mot de bienvenue remercie le Préfet pour sa disponibilité et les Conseillers pour leur présence, suivie immédiatement de la présentation Power point du compte administratif de 2016 projeté sur écran géant qui présente en recettes et en dépenses  un montant de 846.210.000 Fcfa. Au chapitre des recettes, l’on retiendra que les recettes propres de la Commune se chiffrent à 637.190.218 Fcfa, soit un taux de réalisation de 75,29% avec un accroissement 105.675.930 Fcfa relativement à l’exercice dernier. Les dépenses effectuées ont été de 570 724 250 FCFA, soit un taux de réalisation de 67,44%. Les recettes transférées dans le cadre de la décentralisation s’élèvent à 23.623.800 Fcfa. Il se dégage un solde de recettes sur les dépenses de : 66 465 968 FCFA. D’après un analyste économique, par ailleurs Conseiller municipal, ce solde positif est à mettre à l’actif du premier magistrat municipal, qui est seule redevable devant la loi et le peuple. A noter que ce compte suivra la présentation des réalisations matérielles et immatérielles sur fonds de transfert des compétences, sur fonds propres et de la Coopération Internationale.

Après cette phase fortement applaudie par les conseillers, le Receveur municipal Martin Kouetchou prendra la parole à son tour pour présenter son compte de gestion pour l’année budgétaire 2016. Au terme de cette présentation, l’on constatera la concordance entre les comptes du Maire et ceux du Receveur municipal. Le Comptable-matières, Théophile Fosso, quant à lui va se soumettre au même exercice de présentation du compte de gestion matières qui ne laissera planer aucun doute quant à la maîtrise de son sujet.

Alors que l’on se prépare à la phase de travail en commission, les Conseillers vont choisir de mettre sur la table la question de la fermeture de la radio Ngangte FM. Les Conseillers veulent comprendre le sens d’une délibération lorsque celle-ci et foulée du pied. En exemple, quelques-unes des délibérations signées par les Conseillers mais mise en exception. Notons que le Pr. Kobou Georges, président de séance a managé de mains maître ce conseil. Le Conseil s’interrogera sur la nécessité de leur demander d’aller signer de nouvelles délibérations dès lors que celle portant à titre d’exemple sur la recherche de financement en vue de la création de la radio a été quasi méconnue par l’administration. Le Conseiller rappellera qu’un an après la signature de la délibération sur la radio, Mme le Maire a trouvé le financement auprès de l’AIMF. La Mairie n’y a mis aucun franc malheureusement un mois après le début d’émission, on a fermé. A quoi sert une délibération ? quelle force a-t-elle ? Avec tact et maestria, l’ancien Secrétaire Général de la Région du Centre dans sa réponse aux préoccupations des Conseillers va rappeler que l’Etat est républicain, et que le même Etat n’a jamais contre-attaqué une délibération de la Commune de Bangangté, l’Etat joue un rôle de contrôle sur toutes les institutions. Des mots justes pour calmer et conseiller les conseillers en les invitant de se retrouver en commission et débattre pour l’avenir la Commune et sa population.

Revenus en plénière pour la restitution des travaux en commission, l’on retiendra que le compte administratif est adopté à l’unanimité, de même le compte de gestion. Le rapport de l’agent comptable est approuvé à l’unanimité. Pour les délibérations, toutes ont été adoptées à l’unanimité, toutes les commissions ont adressé les félicitations à Madame le Maire pour la rigueur dans sa gestion, les commissions l’encouragent à aller de l’avant. Les commissions lui donnent quitus pour chercher des mécanismes réglementaires par voie informelle et formelle pouvant déboucher sur la réouverture de la Radio Ngangte FM.

D’autres résolutions ont été prises au cours de cette session du Conseil Municipal. La proposition des tournées communales est adoptée pour permettre à l’exécutif de porter les délibérations à la disposition des populations reculées du centre-ville. Il a été décidé que la police municipale doit désormais avoir son uniforme qui la distingue de tout le monde. Les conseillers ont voté à l’unanimité la délibération portant sur les contraventions relatives aux désordres urbains dans la Commune de Bangangté. Les contrevenants conducteurs de motocyclette payent 5000 fcfa, les véhicules légers sont frappés de l’amende de 10.000 Fcfa, les véhicules lourds payent 20.000 Fcfa. Le stationnement illicite avec pose de sabot coûte au contrevenant 25.000 Fcfa. L’installation des marchandises sur la chaussée vaut 5000 Fcfa d’amende. L’embarquement des passagers hors de la gare routière et des agences de voyage, coûtera aux racoleurs la somme de 25.000 Fcfa.

A l’issue des travaux, Madame le Maire remercie tour à tour Monsieur le Préfet du Ndé pour sa disponibilité et la manière avec laquelle il a présidé ce conseil. Ensuite, elle va remercier les conseillers municipaux pour leur sens élevé du devoir bien accompli. Elle va ensuite attraper la balle au rebond pour annoncer la tournée communale dans les quartiers et villages dans le cadre du concours d’hygiène et salubrité avant le 1er Mai 2017, et dans le cadre des mariages collectifs dont les listes sont déjà ouvertes au niveau de la Mairie.

Pour clôturer ce conseil très apprécié vu la qualité des débats, Monsieur Oumarou Haman Wabi, tel un bon pédagogue a prescrit aux uns et aux autres de relire le contenu des textes avant le conseil pour gagner en temps. Il a demandé à certains conseillers de distinguer ce qui relève de l’administration de ce qui relève de la politique. Il a apprécié le dynamisme de ce conseil municipal, un conseil de référence qui va certainement le marquer au cours de ce mandat. En père de famille qui prône la paix, il a demandé aux conseillers de contourner les obstacles qui se dressent sur leur chemin pour progresser. A certains, il a demandé de ne pas réagir de manière épidémique, de peser les mots, parce que un homme politique pèse ses mots et ses actes. Il a pour conclure, encouragé les Conseillers à ne point baisser la garde, à aller de l’avant en faisant de la population leur priorité pour la sauvegarde de l’intérêt général surtout que les obstacles d’aujourd’hui peuvent être les avantages de demain. C’est sur ces mots du Préfet que le Conseil municipal s’achève par le refrain de l’hymne national.

Vivement la réouverture de la radio NGANGTE FM pour permettre aux populations de vivre en direct les sessions du Conseil du municipal, véritable lieu d’apprentissage de la démocratie et de la défense des intérêts de la population.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les réalisations présentées par le Maire

Les Réalisations Issues du BIP 2016 (1)
Grâce aux crédits de la Décentralisation au cours de l’exercice 2016, nous avons exécuté à 100% les projets ci-après :

EDUCATION DE BASE
- La construction de deux salles de classe  à l’Ecole Publique de Bangang-Fokam ;
- L’Equipement en table-bancs (soixante (60) tables-bancs) à l’EP de Bangang-Fokam;
- La construction de 02 rampes d’accès dans les salles de classe de l’EP Grpe II A;
- L’acquisition des équipements et du matériel didactique : 01tablette braille enseignants, 30 tablettes brailles élèves, 30 tableaux mathématiques, 10 Cannes blanches, 31 poinçons à l’EP Bangangté GrpeII A ;
- La fourniture du Paquet Minimum dans les écoles publiques primaires ;
- Le règlement des frais colisage Paquet Minimum et les Primes pour travaux spéciaux.


PROMOTION DE LA FEMME ET DE LA FAMILLE :
- Achat, Fourniture et Entretien Bureau du CPF;
- Achat petit matériel et fourniture technique du CPF;
- Indemnité de Mission Nationale;
Prise en Charge d’Enseignants.

 COMMERCE ET CULTURE :
- Appui à GASTRO NDE’LICES
- Appui au FESTIVAL MENDUMBA

MINADER
- Construction d'un forage équipé de PMH à EEC Banekane);
- Construction d'un forage équipé de PMH à Bamena (Louh2);
- Construction d'un forage équipé de PMH  à Banekouane II;
- Carrefour Yimga Moise): Construction d'un forage équipé de PMH à Banenga II;
- Construction d'un forage équipé de PMH à Banenga (carrefour Mbeu Kwi Nzouatoum);
- Réhabilitation piste agricole de Carrefour marché de choux Bantoum III- Plantation Yank;
- Réhabilitation piste agricole de Chefferie Meuneu- Sortie Sagnam;
- Achèvement de la construction de la case communautaire de Ndepgnoue

MINTP
- Entretien routier Commune de Bangangté: 27 778 000 FCFA  exécuté à 100%;

 MINEE
- Réhabilitation du réseau électrique en triphasé a la Mission évangélique-Matamfen-carrefour Nkwa: 35 Millions, exécuté à 100% ;
- Construction d’un forage équipé au quartier 2 au bas du château – Bangangté: 8 500 000F exécuté à 100%.

MINSANTE
Equipement des CSI ci-après pour 8 000 000 de FCFA chacun en matériel médical:
CSI de Bangang-Fokam ;  
CSI de Batchingou   
CSI de Bangangté   
Banekane.

 Affaires Sociales
 Appui en appareillage aux populations vulnérables (achat véhicule à trois roues): 1 500 000 FCFA.


LES RÉALISATION SUR FONDS PROPRES

Les Travaux ‘‘Eau’’ réalisés sur fonds Propres de la Commune

Au cours de l’Exercice 2016, la Commune de Bangangté a réalisé des ouvrages ci-après sur fonds propres:

Réhabilitation du forage équipé de PMH à Feutap;
Aménagement de la source de Mabit;
Intensification de l’éclairage public;
 Aménagement du rond pont du RDPC;

Construction d’un lavoir au pont Ngniakwa à Banenga I ;
Construction des voies d’accès pour la Chefferie Feue Tougoue ;
Construction de 02 toilettes public à la Chefferie supérieur Bangangté (Batela) ;
Confection de 02 portes avec panneau pour la salle de fête de la Mairie et fabrication des grilles ;
Installation du village de la foire Gastro Ndé’lice ;
Achat des tables pour ordinateurs au Centre multi-média de Bangangté ;
Branchement au réseau ENEO du CES de Bangoua.

Domaine de la jeunesse et affaires sociales

Promotion des emplois jeunes (4 200 000 FCFA)
Appui à l’organisation du congrès des jeunes de Bangang-Fokam;
Appui financier aux artisans de la Commune pour leur participations au Salon International des Arts et de la Culture;
Appui à la réalisation de l’émission Tam-tam week-end à Bangangté
Appui au personnel endeuillé;
Secours/indemnisation des riverains suite à la destruction des cultures par le passage d’une nouvelle route réalisée en régie.

Autres réalisations

Subventions à l’équipe mythique du Ndé (PSN) ;
Appui à plusieurs tournois sportifs tenus dans la ville ;
Appui à la participation des jeunes de la Commune de Bangangté pour la participation aux finales FENASCO ;
Indemnisations versées aux riverains pour  expropriation sur le site de Banekouané /Neta, Objet de l’Arrêté de DUP pour le projet de construction du stage Omnisport ;
Règlement de la contrepartie de la Commune pour les projets de  Coopération internationale : PGBV, PNDP, ENERBA: 20 338 715 FCFA (ceci a permis de lever 1 096 692 640 de FCFA).


LES REALISATIONS AVEC L’APPUI DES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT (SIAAP, FVE, AESN)
Le Projet de Gestion des Boues de Vidange (PGBV) est en cours de mise en œuvre dans la Commune,
Les étapes suivantes ont été réalisées:
Etudes de faisabilité;
Etudes  d’avant projet sommaire;
Consultations publiques pour l’étude d’impact effectuées et Etude d’Impact Environnemental validée par le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED);
Etudes techniques pour la Construction de la Station de traitement des Boues de vidange réalisées et DAO élaboré et lancé;
Sélection des prestataires pour la réalisation du centre de dépotage et le suivi des travaux en cours.

LES REALISATIONS AVEC L’APPUI DU PNDP (2)

Contruction d’un hangar de 30 comptoirs à Bantoum 3;
 Construction d’un hangar de 30 comptoir à Kamna;
 Construction d’un château d’eau et d’un puit équipé de pompe électrique;
 Construction d’un bloc de 03 toilettes au marché de Bangoua.

REALISATIONS AVEC L’APPUI DE LA BAD (1)

Dans le Cadre du PAEPA-MRU (Projet d’Alimentation en Eau Potable et Assainissement en Milieu Semi-Urbain)
Dans son volet ALIMENTATION EN EAU POTABLE,
l’avancement global des travaux  à ce jour est de  90.26%
Consommation des délais: 118.19%
Les travaux réalisés:
 Réhabilitation de la station de traitement,
 Construction d’un Barrage de captage,
 Construction d’une station de pompage avec équipement de la Station de pompage,
 Construction d’un décanteur et Fourniture  des  équipements  et  des produits de laboratoires.

Dans le Cadre du PAEPA-MRU
Dans son volet ALIMENTATION  EN EAU POTABLE (Suite),
Construction de 20  bornes fontaines;
Construction  du réservoir semi enterré de 400m3 avec la pose de trois pompes  de surface;
Construction  du  floculation/décanteur ;
Construction du réservoir semi enterré de 500m3  avec équipement des pompes et armoire électrique;
   Réhabilitation du réservoir de Penko;
   Réhabilitation du réservoir de 800m3 de la brasserie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Curriculum Vitae de nos Maires

  • Célestine Ketcha Epse Courtès
  • Dr Jonas Kouamouo
  • Nyangang Robert
  • Virginie Tamen Fotso
  • Niat Eric Aimé

Célestine Ketcha Epse Courtès

portrait courtesLes problèmes de développement des localités de la Commune sont les défis de celle qui a été réélue à l'issue des dernières élections municipales comme maire du chef-lieu du département du Ndé.

Madame Ketcha Courtès puisqu'il s'agit d'elle, est née le 13 Octobre 1964 à Maroua, au Nord Cameroun. Elle est titulaire d'un Baccalauréat A4, mention bien, d'un brevet de technicien supérieur option techniques commerciales et d'un diplôme d'études supérieurs de commerce et d'économie, Célestine Ketcha fut dans un premier temps cadre commercial et marketing à la Cimencam avant de se consacrer entièrement dans les affaires jusqu'à ce jour.

Faisant des choses avec respect et séduction, ses communications précises et méthodiques l'avaient propulsée à la tête de l'exécutif de Bangangté en 2007, Vice présidente de l'AEMF (Association pour l'entraide municipal et le développement), Maire de la Commune de Bangangté, Présidente Nationale du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique du Cameroun (REFELA-Cam), ex-Présidente de la Panthère sportive du Ndé, actuelle adminitratrice et présidente d'honneur de la Panthère Sportive du Ndé, Ambassadrice de l'Afrique francophone dans les groupes de travail de l'union européenne portant « dialogue structure » sur l'aide, Présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d'Afrique (REFELA), Présidente Départementale des Cités et Villes Unies du Cameroun (CVUC - NDE).

Malgré ce parcours élogieux, Madame Célestine Ketcha Courtès n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Reine mère Bangangté et Bangoulap depuis 1997. Parfaitement Bilingue, elle parle français et anglais tout en comprenant l'allemand.
Il est à noter que elle a déjà reçu plusieurs distinctions honorifiques :
Chevalier de l'ordre national du mérite sportif seules femmes avec Françoise Mbango a l'avoir reçu au Cameroun, Chevalier de l'ordre national du mérite, Chevalier de l'ordre national de la valeur.
Mariée et mère d'enfants, Célestine Ketcha Courtès comme une combattante déterminée n'a jamais manqué dans le Ndé à aucune participation efficiente à l'émergence visée par le Président de la république son excellence Paul Biya à l'horizon 2035.

Dr Jonas Kouamouo

a1C'est grâce à sa dextérité qu'il a réussi jusqu'à nos jours à gérer la complexité d'un arrondissement aussi cosmopolite que Bangangté. De nombreux fils du Ndé viennent de faire de lui le 1er adjoint au Maire de la Commune de Bangangté. Une autre récompense pour cet homme de terrain capable d'apporter des solutions aux préoccupations des populations de son département bien aimé.

Cet homme marié et père de 4 enfants est allé à la véritable école du savoir.
En 1970 il obtient son Baccalauréat série D. Cinq ans plus tard il obtient son Doctorat 3ème cycle Université de REIMS, suivi en 1988 d'un Doctorat d'Etat dans la même université.
C'est finalement en Septembre 1990 qu'il ouvre la pharmacie de l'espoir à Bangangté. Bien avant cette date, il aura brillament servi à l'hôpital provincial de Bertoua comme biologiste et pharmacien du même hôpital. Maître de recherche, adjoint au chef de station de recherche médicale de Kumba et chef de laboratoire de biologie humaine, le Dr Jonas Kouamouo est depuis 2000 enseignant à l'Université des Montagnes de Bangangté (UDM). Il est promu au prestigieux poste de coordonnateur du second cycle pharmacie dans la même structure en 2005 avant de voir confier la responsabilité des laboratoires des cliniques universitaires. Cet enseignant chevronné a déjà rédigé une cinquantaine de publication de biochimie, pharmacie et plantes médicales.

Pharmacien, le Dr Jonas Kouamouo est aussi homme politique aguerri et expérimenté qui a très tôt compris où se trouvaient les préoccupations de son département. C'est ainsi qu'il hérite de 1997-2007 du poste de Président des sections RDPC du Ndé. L'éclatement des sections en 3 survenu en 2007 maintient tout de même ce natif du village Bamena aux commandes du parti cette fois-ci à la tête de la section RDPC NDE NORD. Durant toute cette aventure, il aura été de 1996 à 2000, premier adjoint au Maire de Bangangté, et de 2007 à 2013, député suppléant du NDE.

Les conseillers municipaux de la Commune de Bangangté viennent de lui accorder leur suffrage au poste de 1er adjoint à la Mairie. Ce manager expérimenté compte apporter un autre son de cloche pour le rayonnement de la Commune de Bangangté.

Nyangang Robert

nyangangNé le 14 Juin 1943 à Douala, le Maire Nyangang Robert est depuis le 16 Octobre dernier 2ème adjoint au Maire de la Commune de Bangangté.

C'est à l'école Sacré Cœur de New-bell qu'il obtient son CEPE en Juin 1957. Il poursuit ses études au Lycée Joss de Douala où il obtient succesivement le BEPC, le probatoire et le Bac série sciences expérimentales. Il parachève ses études en obtenant une bourse FAC d'études spéciales en France (Haute études commerciales) Sur le plan purement professionnel, il est directeur-promoteur de l'école supérieure de commerce « SUPDECO » de Yaoundé depuis 2004.

Bien avant cette date, il a occupé de hautes fonctions à la SNI, à la CAMSUCO, et consultant dans plusieurs entreprises internationales. Durant ce parcours professionnel élogieux, il aura également entre 1971 et 1976 été Directeur de l'agence SAEM/Cameroun de Yaoundé ; Consul honoraire de Suède toujours dans la même ville, sous directeur chargé des opérations maritimes de gestion dans la même sociéte et inspecteur comptable à la société anonyme de finance et d'Armement des navires-tour Atlantique Paris la défense.
Ce brillant militant de la première heure du RDPC est également administrateur des sociétés hôtelières du porte feuille de la SNI et administrateurs des sociétés industrielles et bancaires de la même structure. C'est fort de son dynamisme qu'il s'est vu respectivement octroyé les distinctions honorifiques suivantes :
-Chevalier de l'ordre national de la valeur
- Officier de l'ordre de la valeur
Titulaire des médailles d'honneur du travail en argent, vermeil, et or. Et enfin docteurs Honoriscansa de l'Université d'Abuja. Ce digne fils du Ndé est notamment du village Bangang-Fokam est marié et père de 7 enfants.

Virginie Tamen Fotso

virginie tamen fotsoElle aura été la révélation politique des dernières élections municipales dans la Commune de Bangangté. On avait toujours pensé qu'il fallait être financièrement nanti ou d'une dynastie bien établi pour faire partie d'un éxécutif communal.

Que non ! Mmadame Tamen Virginie épouse Nya est dépuis les récentes élections municipales 3ème adjointe au maire de la Commune de Bangangté.

Son parcours académique est respectivement sanctionné par un CEPE obtenu en 1984, d'un BEPC obtenu en 1990, d'un probatoire D obtenu en 1993 et d'un Baccalauréat D obtenu en 1995. Débute alors une carrière professionnelle comme maîtresse des parents de l'EP groupe 2 A de Bangangté de 2001 à 2008. La même année, elle fait partie de la 3ème vague des contractualisés. Cette contractualisation la propulse dans une classe d'examen, où elle tien de 208 à 2012 la classe de CM2 B dans la même école. C'est fort de son engagement dans la chose éducative qu'elle est nommée en 2013 Directrice de l'école publique de Madoum à Bangoulap.
Elle a effectué de nombreuse mission parmi lesquelles :
Chef de secretariat au CEP au centre des candidats libres en 2007 à l'école bilingue d'application de Bangangté. Madame Tamen Fotso Virginie a participé à de nombreux séminaires. Dotée également d'une formation en information, elle est depuis 2006 Présidente de sous Section OJRDPC de Bangangté 1. Mariée à Mr Nya Germain, elle a pour passion le handball, le football et la lecture.

Niat Eric Aimé

Monsieur ERIC NIAT est né le 09 Décembre 1973. Il est depuis la dernière élection municipale 4ème adjoint au Maire de la Commune de Bangangté. Monsieur le 4ème Adjoint au Maire de Bangangté  est marié et père d'un enfant.
Il a reçu une formation en 2001 à University of Massachussetts à Boston, et a également servi à la représentation permanente du Cameroun aux Nations Unies d'abord comme assistant délégué au sein du comité contre le terrorisme et par la suite comme assistant délégué au sein du conseil de sécurité sur les questions de conflits Africains.
Le Maire Eric Niat a également un Brevet de secourisme et maîtrise parfaitement l'outil informatique.








Copyright © 2017 . All Rights Reserved.

Design by Commune de Bangangté; Gastrondelices