Encore d’autres Services Publics aux populations : un centre de santé intégré réhabilité et un bloc administratif offert à Bahouoc, Des bâtiments de salle de classes réhabilités à l’EP Groupe2 B à Bangangté sont autant de projets réceptionnés et remis ce jour aux bénéficiaires par Madame le Maire de la Commune de Bangangté.

Au lieu de battre campagne en faisant des promesses fallacieuses, Célestine Ketcha Epse Courtès, Maire de la Commune de Bangangté inaugure les fruits des promesses tenues du Président Paul Biya, en cette période de campagne électorale. Une autre manière plus facile de faire confondre les détracteurs politiques du Président Paul Biya, à éloigner les populations du rêve que certains animateurs de la démocratie qui prétendent et aspirent à la fonction présidentielle.

Sur le terrain politique, Le réalisme est implacable, il a besoin du concret qui s’accompagne des preuves, bref un passage en force de la parole aux actes. Ce qui s’est passé ce jour à Bahouoc et à Bangangté démontre que le Président Paul Biya, malgré la crise financière qui n’épargne aucun pays d’Afrique, il parvient à maintenir et assurer avec maestria ses engagements vis-à-vis de la population camerounaise, particulièrement celle de Bangangté. A travers la Mairie de Bangangté, les réalisations accompagnent sincèrement la volonté politique du Chef de l’Etat. Voici les preuves :
Ce jour, dans le groupement Bahouoc, la Mairie de Bangangté représentée par son Maire a procédé à la réception définitive de deux projets, l’un porté sur la réhabilitation du Centre de Santé de ce groupement financé à hauteur de 20.000.000 Fcfa par le Budget d’investissement public de cette année. Les populations habillées en tenue du RDPC ont assisté joyeusement à cette cérémonie. Le personnel soignant de ce Centre a remercié le Président de la République à travers Mme le Maire, cette réhabilitation vient améliorer les conditions de travail dans cet établissement sanitaire. Ils en avaient besoin. Et du coup, la condition du malade interné se trouve aussi améliorer. L’autre projet réceptionné portait sur la construction d’un bâtiment administratif au Lycée de Bahouoc offert par la Commune de Bangangté et financé sur fond propre pour un montant de 4.700.000 Fcfa. Le Proviseur et son personnel manquent de mot pour exprimer à Mme le Maire ce qu’ils ressentent après des années de débrouillardises d’une salle de classe à l’autre.

Dans son discours de circonstance, Monsieur Roger Bertrand Tchapda, Proviseur du Lycée de Bahouoc a reconnu et loué les efforts de la Mairie dont il reconnaît le dynamisme de son Maire. Il a mis à profit cet instant pour relever d’autres doléances à l’endroit du Maire. L’absence criarde des salles spécialisées (Salle informatique, bibliothèque, infirmerie..), l’acquisition des ordinateurs pour le bloc administratif, l’acquisition d’un photocopieur pour reprographie, la prise en charge de quelques enseignants vacataires sont des doléances dont Madame le Maire est priée de considérer comme priorités pour l’éducation des élèves du Lycée de Bahouoc. Prenant la parole en dernier, Madame le Maire a encouragé la communauté éducative de Bahouoc à garder espoir car les choses sont en train de changer pour l’intérêt de tous, les problèmes des populations sont de plus en plus pris en compte, d’où la Décentralisation impulsée par le Président Paul Biya. Cette décentralisation est en marche sur tout le territoire national. Elle a par ailleurs invité les populations à reconnaître que le changement est en marche, ce changement n’est plus une promesse, il est vécu chaque jour. « Le Président Paul Biya a fait du Cameroun un pays en chantier, il revient à nous de l’accompagner dans ce chantier où chacun de nous est un ouvrier qui compte. Ne nous laissons pas distraire par des coureurs, le Cameroun est débout » a-t-elle dit en langue locale avant d’inviter les populations à voter massivement le 07 Octobre en faveur du Président Paul Biya dont le bulletin de vote est de couleur blanche. Au Proviseur du Lycée de Bahouoc, elle a rassuré de faire quelque chose pour certaines doléances formulées.

La Caravane de Madame le Maire a mis le cap sur Bangangté à l’Ecole Publique Groupe 2 où élèves, enseignants et parents l’attendaient impatiemment. Il était question de réception des travaux de réhabilitation de cette école située à quelques marches du marché B de la ville de Bangangté. L’école Publique groupe 2 de Bangangté existe depuis 35 ans et porte les stigmates de son âge, l’un des vieux établissements primaires de la ville de Bangangté. Ici au groupe 2, Madame le Maire a reçu une pluie de remerciements pour avoir au départ annoncé cette réfection comme une anecdote, car beaucoup n’ont pas cru. L’année 2018 pointant à l’horizon, certains ne voyaient qu’en cela une promesse électorale, et du coup, les promesses politiques n’engagent que ceux qui y croient. Madame le Maire vient de montrer que pour les questions de développement local, sous la bannière du Rdpc et de son président national, ils seront toujours surpris, à travers elle, les sceptiques comprendront désormais qu’il n y a pas de règles sans exception. La directrice de cette école, Madame Tankoua Mélanie a dans son discours relevé l’émulation que cette réhabilitation crée dans l’esprit des élèves, plus loin, elle a soulevé quelques difficultés rencontrées par ses collaboratrices enseignantes comme par exemple l’absence dans les salles de classe de mobilier adéquat pouvant soutenir leurs fessiers. La sécurité de l’école étant toujours menacée, plusieurs fois l’école a reçu la visite des cambrioleurs dans la nuit, Mme Tankoua a prié le Maire de faire briller son école la nuit comme le jour. Des doléances qui sont tombées dans des oreilles bien audibles. Prenant la parole, Madame le Maire a rappelé à la directrice et aux populations de ce quartier que la Commune d’aujourd’hui comme le VEUT le Président Paul Biya, c’est celle qui écoute les doléances, les enregistre dans son cahier de charges pour après arrêter un plan de campagne. « Vos doléances sont si importantes que je ne peux m’en passer, on peut gérer dans la lenteur certaines situations mais quand il s’agit de l’éducation, la santé, la sécurité alors là il faut agir ». Tonnerre d’applaudissements …. « Populations de Bangangté, Parents d’élèves c’est grâce au Président Paul Biya que nous réalisons tout ceci parce qu’il a autonomisé les Communes à travers la décentralisation que certains n’ont pas voulu et aujourd’hui, je vous invite à le plébisciter le 07 Octobre 2018 pour qu’ensemble nous parachevons l’œuvre commencée avec lui. Il est notre inspiration. » Madame le Maire a poursuivi son discours en langue locale pour permettre à tous de saisir le message adressé. Un bain de foule avec les élèves qui ont scandé son nom, dansé auprès d’elle est la preuve que la directrice avait raison de mentionner dans son discours que ces bâtiments flambant neuf avaient créé une sorte d’émulation poussant 37 élèves à s’approcher d’elle pour solliciter ces nouveaux bâtiments.

Une stratégie de campagne qui porte sur les réalisations du Président Paul Biya. Et comme partout où elle est passée, Mme le Maire ne cesse d’inviter les populations à faire personnellement un bilan des réalisations de la Mairie qu’il faut mettre à l’actif du candidat-président. De quoi renouveler la confiance au père du renouveau. Merci