Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


Le tournoi de football organisé par Mme le Maire de la Commune de Bangangté s’est achevé par cette finale opposant l’équipe de Bangoua à celle de Bangangté au stade du Lycée Classique de Bangangté ce 26 Août 2018 en présence des autorités de la ville.

Chaque année, pour occuper les jeunes vacanciers, la Mairie a toujours une petite idée pour rendre utile ces moments de grande liberté pour nos jeunes. Il y a les stages de vacances qu’on leur offre, des jeux (jeu de dames, ludo, tennis de table etc..) et activités ludiques sont organisés en faveur de ces jeunes qui parfois manquent d’occupation. Cette année, la Mairie a ajouté une corde à son arc en innovant avec l’organisation de la première édition du tournoi de football baptisée « Festi Foot Paul Biya 2018 » Ce tournoi lancé le 22 Juillet 2018 disputé dans l’ensemble des 07 groupements que compte la commune a donné l’impression d’une vieille compétition qui a plusieurs années d’existence. Organisé en deux phases avec une première qui s’est joué dans chaque groupement avec pour objectif de sortir la meilleure équipe qui croisera le fer avec les champions des autres groupements et la deuxième phase était celle des matchs de Coupe et se sont joués en Aller et retour dans chaque groupement.

C’est donc cette grande finale que le Préfet du Ndé, Monsieur Oumarou Haman Wabi a personnellement présidé entouré de son état-major parmi lesquels le Sous-Préfet Monsieur Aurelien Mbamdja Djo, les forces de maintien de l’ordre. Les chefs de quartiers, les autorités politiques, traditionnelles et religieuses se sont mobilisées pour vivre en direct cette finale, la première concernant les sept groupements de l’Arrondissement de Bangangté. La levée de rideaux, une rencontre de football âprement disputé a opposé deux équipes de minimes, American Electronics Team et les petits académiciens de Colombe Fc. L’équipe de Colombe a pris le dessus sur les américains par le score de deux buts contre zéro. Dans le camp des perdants, les enfants laissaient exploser leurs larmes. La seconde rencontre toujours en levée de rideaux était un match de Hand ball Dame opposant deux équipes de la ville. Avant le démarrage de la grande finale, Eza Boto encore appelé Eza danger dans le registre qu’on lui connaît est celui qui a d’abord réchauffé le public avec ses feintes et ses coupes de danse.

La finale de football attendue avec impatience a tenu la promesse des fleurs, deux équipes les seules rescapées des éliminatoires ont offert un spectacle alléchant à la dimension de leur talent, d’où le fair-play, le jeu ont pris le dessus sur l’enjeu au grand bonheur du public sportif de la ville. C’est à 16h que le Préfet donne le coup d’envoi de la rencontre. Cependant, avant ce coup d’envoi, l’artiste musicien Jean Pierre Essomé a d’abord régalé le public avec ses danseurs, même le Préfet reconnu pour son calme est allé « faroter » l’auteur de Tchakala. Le trio arbitral est composé de deux femmes et un homme, le quatrième arbitre quant à lui est une légende vivante de la Panthère Sportive du Ndé qui est venu donner un coup de main à son ancienne Présidente dans cet évènement sportif où plusieurs autres anciens joueurs de la Panthère et fils du coin ont mouillé le maillot pour que le succès soit celui qu’on a tous vu ce dimanche. Le comité d’organisation, les arbitres, les équipes étaient habillés par les Brasseries du Cameroun à travers leur marque « 33 Export » qui soutient le football local. Les éliminatoires, c’est la Mairie qui a offert un jeu de maillots à toutes les équipes. Une finale riche en couleur et en sonorité qui a laissé plus d’un spectateur sur sa faim. Dans ce stade dressé de plusieurs stands, on aperçoit rapidement les affiches des sponsors que sont Orange Cameroun, les Brasseries du Cameroun, Mtn Cameroun et Nextell qui rivalisent avec leurs produits. D’un autre côté, ce sont les groupes de danse qui ne sont pas en reste. Quelque part sur le même stade, dans un stand apprêté pour eux, les populations procèdent sans difficulté aux retraits des cartes d’électeur auprès des agents d’Elecam. Le ballon va dans tous les sens dès le coup d’envoi. Le public est déjà sûr de ne pas regretter leur présence sur ce lieu. Les deux équipes se battent et se donnent coups pour coups sans toutefois trouver la faille. C’est à la 23ème minute de jeu que l’avant-centre de l’équipe de Bangoua va ouvrir la marque. Il faudra attendre la 35ème minute pour voir l’égalisation de l’équipe adverse. C’est sur un score de parité que le central siffle la fin de la première mi-temps.

Alors que les joueurs sont en pause, reçoivent les consignes de leur coach respectif, les encouragements de leurs supporters en grand nombre, c’est en ce moment qu’un autre spectacle vient maintenir le public en éveil. Les mamans Kilo ont gratifié le public dans une course de vitesse sur une distance de 45m où il y a eu en fin une vainqueur et des vaincues. Jean Pierre Essomé est revenu pour un autre tour, c’est bien ce dernier tour qui a fait vibrer.
A la reprise, les consignes données par chaque coach n’a produit aucun changement sur le score et la physionomie du match. Les systèmes et tactiques de la première mi-temps sont presque reconduits certes avec des légères modifications. C’est dans les vingt dernières minutes que la pluie va s’inviter dans la fête mais ne va rien changer dans l’engagement qui est exprimé sur l’aire de jeux par les vingt-deux acteurs. Au terme du temps réglementaire, le score obtenu depuis la première mi-temps n’a pas évolué, le central a convié les deux équipes à une séance de tirs aux buts pour les départager. C’est ici que Bangoua va laisser échapper sa chance au profit de l’équipe de Bangangté. Un seul tireur parmi les 5 de l’équipe de Bangoua va voir son tir s’envoler dans les airs alors que les tirs de Bangangté sont transformés. C’est l’euphorie totale dans le camp de Bangangté, on s’embrasse, on exulte de joie. Bangangté rafle le premier trophée du tournoi Festi foot Paul Biya 2018 avec de la manière. Bangoua n’a pas démérité, malheureusement pour eux, c’était un autre jour.

Plusieurs sponsors sollicités se sont manifestés pour soutenir cette première édition. Les Brasseries du Cameroun, Orange Cameroon, Nextell, Source du Ndé, Mtn Cameroon, Hôtel Majestic, Sofina, Avenir Voyages, Charter, Noblesse, Groupe Djapa Calvin, la Baguette, Cecean, Station MRS, Peti Cami, Cecic Bank, Parfumerie Soleil, Ndé Airlines, Udm, Boulangerie Djoteng, Monsieur Patrice Ketcha de Marseille ont permis de distribuer de nombreux prix au terme de ce tournoi qui promeut les activités sportives et s’inscrit déjà dans les annales de la Mairie comme la Foire Gastro Ndélices dans le cadre de la lutte contre la vie chère.

Plusieurs prix ont été distribués, toutes les équipes ayant pris part au tournoi ont été récompensées. Les minimes, en plus du trophée et des primes remis, en cette veille de rentrée scolaire, Madame le Maire a ajouté pour eux des sacs de classe, les cahiers, les stylos, les boîtes de craies et bien d’autres encore pour accompagner les parents dans ces moments difficiles. La Commune de Bangangté a primé le vainqueur du tournoi, le malheureux finaliste, elle a offert une prime de participation aux équipes, le meilleur buteur a eu son prix, le meilleur joueur a eu une prime et un trophée, l’équipe la plus fair-play a eu son lot, le vainqueur et le finaliste chez les minimes ont eu le leur. Les handballeuses ont eu leur récompense, le trio arbitral, les membres du comité d’organisation, le kiné ont tous eu droit à une attention particulière et sont retournés si fiers de ce happy end. Le prix mama kilo, prix spécial de Mme le Maire a été remis au vainqueur de ce 45m.

Tout est bien qui finit bien. Alors que les lampions de la première édition viennent de s’éteindre, la prochaine fait déjà des émules au sein de la population. Elle se prépare même déjà. « L’année prochaine, ça ne sera plus le même tournoi. Nous avons pris ça à la légère cette première, et d’aucuns nous ont même découragés de ne pas participer. C’est une bonne expérience, c’est une bonne chose pour la promotion du sport et l’éclosion des talents. On a vu des recruteurs autour de nous, d’autres ont approché. Je le dis dès maintenant, nos frères du village résidant en ville viendront jouer pour l’honneur du village, sans être du comité d’organisation, je le promets, avec beaucoup d’optimisme ce tournoi sera plus couru et plus grand l’année prochaine. Nous remercions la Mairie et Madame le Maire qui pendant un mois ont fait vibrer nos villages », telle est la réaction d’un membre du staff de l’équipe de football de Bangoua. Et un spectateur pense que « A travers ce tournoi, nous pouvons construire une équipe de Bangangté en l’affiliant à la Fecafoot car ce que ces joueurs nous ont montrés fait réfléchir ». A chacun de se faire une idée, la Mairie quant à elle continue à trouver des solutions pour que la promotion des activités sportives et pour que le vivre-ensemble soit une réalité dans la Commune.