Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


Les Conseillers Municipaux de la Commune de Bangangte se sont retrouvés en Session ordinaire dans la salle des actes de la Mairie éponyme pour l’examen et l’adoption du Compte Administratif de l’exercice 2017 de Madame le Maire, Célestine Ketcha Epse Courtès. Il se chiffre 723.103.875 FCFA.

Sous la présence du numéro un du Département du Nde Monsieur Oumarou Haman Wabi, 39 conseillers sur quarante un ont répondu présent. Fait important en cette Veille de Fête Mais Aussi de fin de Mandat. Aussi ce 18 Mai 2018, alors que les préparatifs vont bon train pour la célébration de la fête de l’Unité Nationale, c’est à 14h 30 que Le Préfet du Ndé et sa suite feront leur entrée dans la salle pour assister à ce Conseil dont le but est de se soumettre à l'obligation de Compte rendu en présentant les chiffres qui soutendent qui permettront d’apprécier la gestion du Maire, ordonnatrice des dépenses et son Receveur. Autrement dit, des chiffres qui donnent accès à une évaluation de l’action communale. Après exécution de l’hymne nationale, puis constatation du quorum qui était largement atteint, Madame le Maire a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux Conseillers Municipaux Qui n'ont ménagé aucun effort pour être là Comme aux premières heures de leur élection. Elle a tenu a remercier le Préfet pour sa présence et son accompagnement. Les Conseillers étaient au nombre de 36 physiquement présents, 03 représentés procuration avec procuration à l’appui et 02 absents. Le Conseiller Payong Nkami Eric Merlin, a été élu Président de séance par acclamation DE ses pairs Conseillers. Après son mot de reconnaissance à l’endroit de ses homologues, le Président de Séance a ensuite passé la parole à Madame le Maire pour son allocution et la présentation de son Compte Administratif de l’Exercice 2017. Dans une diapositive qui a duré plus de quinze minutes, l’ordonnatrice des dépenses et Chef de l’exécutif a présenté avec simplicité, courtoisie et éloquence les données statistiques chiffrées des Comptes administratifs des 10 dernières années et l’évolution jusqu’à nos jours, les données statistiques sur les ressources transférées dans le cadre de la Décentralisation en marche dans notre pays, les réalisations matérielles et immatérielles saillantes qui sous-tendent les dépenses qui sont portées dans le compte soumis à l'examen des Conseillers et quelques perspectives d’avenir.

Au niveau des chiffres, le budget Communal 2017 était de 1.194.170.000 fcfa et à la fin du même exercice, les recettes recouvrées étaient de : 723.103.875 fcfa. Soit un taux de réalisation de 60,55%. Les dépenses étaient de : 639.632.236 fcfa pour un taux de réalisation de 53,56%. En comparant ces différents chiffres, il se dégage un écart positif des recettes d'un montant de 83.471.639 fcfa. Quant aux données statistiques des ressources transférées et des réalisations sur fonds du budget d’investissement public, l’Etat a transféré à la Commune de Bangangté en 2017 la somme de 317.267.045 Fcfa et par rapport à l’exercice précédent, il se dégage une augmentation d’une valeur de 80.120.945 Fcfa traduisant un taux de 33,8%. On constate une augmentation de ressources transférées à la Commune de Bangangté après une régression sur deux années consécutives. Par rapport à l’Exercice 2016, le Compte Administratif de 2017 a connu un accroissement de : 85 913 657 FCFA, grâce à une forte mobilisation des recettes fiscales et des taxes communales indirectes. Grâce aux crédits de la Décentralisation au cours dudit exercice, les projets dans les domaines de l’Education, des travaux publics, agriculture et développement rural, élevage, appui aux PME, promotion de la femme et de la famille, commerce et culture ont été exécutés à 100%. Les réalisations issues du plan de campagne sur fonds propres présentées montrent que dans le domaine de l’eau les travaux d’extension du réseau d’eau potable de Bamena, puis le réseau d’eau potable de Batchingou pour relier à celui de Bamena ont été réalisés. Le réseau d’eau potable de Babou a été réhabilité, la Réhabilitation de 02 Forages avec pompe à motricité humaine à Bitchoua. Toujours sur fonds propres, plusieurs infrastructures ont été construites.

Grâce à l’appui des partenaires au développement, la Commune de Bangangté à travers le Feicom note que les travaux de fondation de l’Hôtel de ville sont en cours avec un taux de réalisation de 35%. Les réalisations avec l'appui du SIAAP, FVE, AESN, le Projet de Gestion des Boues de Vidange (PGBV) est en cours de mise œuvre dans la Commune (L’Obtention du Camion hydrocureur expédié et attendu d’ici juin 2018.). Les réalisations avec l'appui du PNDP, dans le cadre de sa Composante REDD+, le groupement des Communes de Bangangté- Bangou et Bana a procédé au recrutement du personnel et plusieurs autres activités dans la cadre de ce projet sont en cours. Les réalisations avec l'appui de la BAD : le renforcement de la production d’Eau dans la ville avec la construction du réservoir semi enterré de 500m3 avec équipement des pompes et armoire électrique, Réhabilitation des réservoirs de Penko; et des Brasserie. L'acquisition d’engins (02 tractopelles et 08 remorques) pour l’assainissement urbain. Les réalisations immatérielles qui concernent les voyages de mission et participations aux foras internationaux. Elle a aussi évoqué les projets structurants en perspective au sein de la Commune, comme par exemple la construction du Marché Central financé par la PDFMV-KFW / FEICOM. Le projet Ville et écoles fleuries qui concerne l’aménagement d’espaces verts avec des options pour loisirs.

A la suite de cette intervention, le Président de session a remercié Madame le Maire pour sa brillante présentation et a passé respectivement la parole au Receveur Municipal pour la Présentation du Compte de Gestion, puis au Comptable Matières pour la gestion Matières. Le Compte de Gestion présenté par le Receveur Municipal laisse apparaître des chiffres en dépenses et recettes CONCORDANT au Compte Administratif du Maire en termes de recettes recouvrées et de dépenses exécutées. Aussi le recouvrement des recettes se chiffre à 723 103 875 FCFA soit un taux de réalisation de 60,55% par rapport aux prévisions Budgétaires initiales. Tandis que les dépenses exécutées sont chiffrées à 639 632 236 F CFA, soit un taux de réalisation de 53,56%. Par rapport au Budget initial. Il se dégage un excédent de 83 471 639 F CFA. En somme, toutes les personnes présentes pouvaient conclure que les résultats de ce Compte Gestion concordent avec ceux du Compte Administratif du Maire.

A la suite de la présentation du Receveur Municipal, le Président de séance a passé la parole au Comptable Matière pour la présentation du Compte-matières de l’ordonnateur.
Il ressort de la présentation du Comptable-Matière que les opérations de la comptabilité-matières qui ont été exécutées en 2017 se résument en deux points à savoir : La fourniture des biens d’usages qui est la livraison effective du matériel durable et consomptibles, et le service fait qui consiste aux travaux et paiement de certains titres. Concernant la fourniture faite, les matières se chiffrent à la somme de 25 825 042 F CFA ; tandis que les sorties sont évaluées à la somme de 24 204 773F CFA. Le service fait est constitué des travaux de construction, de réfection, d’aménagement, paiement des quittances qui constitue le gros des dépenses, au cours de l’exercice budgétaire 2017, ces dépenses s’élevaient à 56.588.347 FCFA.

Le Président de séance a remercié le Comptable matières pour la clarté de sa présentation et a demandé au Secrétaire général de présenter les modalités pratiques pour le déroulement des travaux en commission. Madame le Maire a reçu les félicitations de la tutelle administrative pour sa très bonne gestion dans un environnement économique tendu sur le plan national. C’est sur cette note de satisfaction que le Préfet prendra congé des Conseillers, qui dans les minutes qui ont suivies sont allés en commission pour analyser et discuter sur les délibérations soumises au vote.

Pendant deux heures, les Conseillers réunis en commission sont revenus dans la salle, en ce moment précis, il est 17h 25 min sur l’horloge. Dès la reprise des travaux, le Président de séance, annoncera à ses pairs Conseillers Municipaux que les travaux de ce Conseil se poursuivront sous la supervision du 1er adjoint Préfectoral, il passe la parole au Président de la Commission des Grands Travaux pour la présentation de leur rapport. Après celui des travaux, les autres commissions ont emboité le pas tour à tour. Après les travaux en commissions suivis de débats en plénière, les plénipotentiaires de la commune de Bangangté ont approuvé et voté à mains levées après plusieurs minutes d’échanges le compte administratif de cet exercice par 37 voix pour 39 présents avec 02 abstentions. Le compte de gestion du Receveur municipal a été voté sur le même score, parce que les comptes étaient concordants et il fallait procéder à un seul vote. Toutes les dix délibérations ont été adoptées par le Conseil. Le Conseil a pris acte de l’approbation du Compte administratif et du Compte de gestion du Receveur de la Commune de Bangangté.
De retour dans la salle après vote, la parole est donnée à Madame le Maire par le président de séance. Mme le Maire dans son allocution de clôture a remercié le président de séance pour la qualité de la modération et a félicité les Conseillers Municipaux de ce mandat puis Monsieur le Préfet pour sa présence aux échanges ; Des remerciements ont été aussi faits à l’endroit du Président de séance et des Conseillers municipaux « Femmes et Hommes d’action », pour l ´accompagnement au quotidien, pour la confiance
M. Le 1ère Adjoint préfectoral, remercie le très pragmatique Président de Séance, puis excuse le Préfet empêché pour cette seconde phase du Conseil Municipal de ce jour, M. le Préfet accorde une attention toute particulière à ces travaux. Il apprécie la qualité des débats houleux dit avoir pris des notes pour la transmission au Préfet dès son retour. Le préfet l'a encouragée à redoubler d'efforts pour faire de la Commune de Bangangté, disons la commune Onusienne, certifiée ISO 26000 la première dans la Région de l'Ouest voir sur le triangle national.

Ainsi s’achève un mandat couronné de succès, de hauts et de bas dans un environnement propre au sous-développement mais qui a profité aux populations de Bangangté et donné une assise au développement local.