Une délégation de 20 élues locales se rendra à New York du 13 au 17 mars à l’occasion de la 61e Commission de la condition de la femme des Nations Unies. La délégation sera emmenée par la maire de Paris et co-présidente de CGLU, Anne Hidalgo, la conseillère municipale de Barcelone en charge des droits des femmes et des LGBTI et présidente de Metropolis Femmes, Laura Pérez, et la maire de Bangangté et présidente du REFELA, Célestine Ketcha Courtès.

La Commission de la condition de la femme 2017 met l'accent sur l'autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution. CGLU a publié une déclaration sur cette question pour la Commission, soulignant comment les gouvernements locaux et régionaux peuvent intégrer l’égalité des sexes au sein de l'économie de par leur rôle d'employeurs, d'acheteurs et de prestataires de services.

L'ensemble de la délégation profitera de sa venue à New York pour faire passer son message sur l'émancipation économique des femmes et pour renouveler et renforcer la collaboration de CGLU avec les principales agences et représentants des Nations Unies quant à la localisation des ODD. La délégation de CGLU rencontrera des hauts fonctionnaires de l'ONU, notamment le directeur d'ONU Femmes, le bureau du Président de l'Assemblée générale, le Département des affaires économiques et sociales et le Bureau du Secrétaire général, afin de discuter d'une collaboration renforcée avec le système des Nations Unies
Événement spécial : les élues locales contribuent à la réalisation des ODD

Le point culminant du programme de New York sera l'événement spécial « Les élues locales contribuent à la réalisation des ODD », organisé conjointement par CGLU et ONU Femmes le 13 mars.

Celestine Ketcha Courtes, maire de Bangangté et présidente du REFELA, ainsi que Cristina Gallach, secrétaire générale adjointe des Nations Unies à la communication et à l'information, ouvriront cet événement spécial. Deux tables rondes auront ensuite lieu, une sur la localisation de l’ODD 5, qui traitera de la campagne #BeCounted de CGLU visant à améliorer le recueil de données au niveau mondial sur la proportion de femmes présentes dans les gouvernements locaux, l'autre sur l'égalité entre les sexes, l’ODD 11 et le Nouvel agenda urbain. Des maires du monde entier viendront s’exprimer, ainsi que l'Ambassadrice des Nations Unies et conseillère spéciale sur la mise en œuvre des objectifs de développement durable, Dessima Williams, et David Hanif, Directeur du bureau de  la coordination de l'ECOSOC.

Le 13 mars, un autre événement parallèle sera également organisé par CGLU et le REFELA, sur « Les femmes pour le développement durable en Afrique ». Le débat rassemblera des femmes maires, des représentants de la société civile et des agences des Nations Unies, qui discuteront de la violence sexiste, de l'urbanisme, de la participation politique, de la prestation de soins et de l'autonomisation économique.