Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 
La ville de Bangangté a servi de cadre pour le lancement national de la campagne agricole 2019 en présence du Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural qu'accompgnait S.E.Mme le Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain (MINHDU). C'était le 15 Mars 2019. Dr Kouamouo, Maire de la Commune de Bangangté avait pour la circonstance appelé le Ministre pour améliorer les conditions de travail des agriculteurs du département du Ndé.

Excellence Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural ;
Excellence Madame le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain ;
Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ;
Madame et Messieurs les Préfets ;
Messieurs les Sous-préfets ;
Mesdames et Messieurs les Maires du Ndé ;
Mesdames et Messieurs les Responsables des Projets/Programme du MINADER ;
Mesdames et Messieurs les Délégués Régionaux du MINADER ;
Mesdames et Messieurs les Délégués Départementaux du MINADER ;
Mesdames et Messieurs les Délégués d’Arrondissement du MINADER ;
Mesdames et Messieurs les Chefs de postes agricoles ;
Mesdames et Messieurs les responsables des Organisations Paysannes professionnelles ;
Chers producteurs (trices) ;
Chers invités en vos rangs et fonctions respectifs et respectés.

C’est pour nous un réel plaisir de prendre la parole ce jour à cette place de l’Indépendance de Bangangté, pour adresser une chaleureuse bienvenue à Son Excellence Monsieur MBAIROBE Gabriel, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural ainsi qu’à tous les membres de la délégation qui l’accompagne. Nous sommes honorés qu’il soit en cette circonstance accompagné par son Collègue, sa sœur et « Prési » « Prési » S.E Madame Célestine KETCHA Courtès, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Notre Reine Mère à qui nous souhaitons aussi une chaleureuse Bienvenue.


Mafeuh yag, Sogdjoh, Gnasouah, Seug Mebwoh ! Tseùh mebwoh.
Bagh lapte Ouh, gamteh Tchou mebwoh ze ouh fehg beug là.


     Excellence, Permettez-moi, de vous adresser nos sincères félicitations suite à votre récente nomination à l’important poste de Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural. Cette nomination est une marque de confiance de son Excellence Paul BIYA Président de la république à votre endroit. Nous vous remercions d’avoir choisi Bangangté pour abriter la cérémonie de lancement officiel de la campagne Agricole 2019 dans les 07 régions méridionales. Nous sommes d’autant flattés que cela témoigne de la reconnaissance de votre ministère que le Département du Ndé, depuis quelques décennies est en plein essor agricole.
Mille Merci excellence.


    Excellence,


    La place de l’agriculture est prépondérante sous tous les cieux. Elle apporte à l’homme le nécessaire pour son alimentation et sa subsistance. Elle lui procure aussi l’essentiel de ses activités et de ses revenus. Au Cameroun, l’agriculture occupe 80% de la population. Dans le Ndé comme partout au Cameroun elle vient en tête de l’employabilité.


    La Région de l’Ouest par sa diversité agro écologique favorise le développement de divers spéculations agricoles. Allant des cultures pérennes telles les cafés robusta et arabica, le cacaoyer, le palmier à huile … ; les Cultures fruitières telles avocatiers, safoutiers ainsi que les cultures maraichères comme tomate, pastèques, légumes et autres.


    Le Département du Ndé autrefois « Noblesse Dignité et Elégance » a trouvé aujourd’hui une nouvelle appellation qui lui sied : « Nouveau Départ Economique » du fait de l’implication accrue des jeunes dans les activités agricoles. Le label pastèque et tomate du Ndé se vend aussi bien dans les marchés nationaux qu’internationaux. Grace à l’action communale de coopération sous l’égide de Madame Célestine Ketcha Courtès, un marché dénommé « marché Pastèque » fonctionne avec fière allure sur la nationale N°04 au niveau de Mandja.


     Excellence,


    Lors du dernier comice agropastoral National d’Ebolowa, S.E Paul BIYA Chef de l’Etat a instruit la transition vers l’agriculture de 2nde Génération à travers la politique de modernisation des outils de production et la professionnalisation des acteurs. C’est dans ce sillage que le département ministériel dont vous avez la charge a créé un Pool d’engins dans la Localité de Bantoum et y a affecté du personnel qui n’attend que la dotation en engins pour faciliter la mécanisation des espaces cultivables et conséquemment booster les productions agricoles pour rendre concret cette vision d’agriculture moderne si chère au Chef de L’Etat.


    Aussi voudrions-nous, tout en vous félicitant pour la création d’un Centre de Formation Rural dont la finalité est de former les futurs entrepreneurs ruraux dans la localité de Balengou, qu’il vous plaise Excellence, de bien vouloir accorder une attention particulière afin de le rendre fonctionnel.


    La culture du café qui pendant longtemps a généré les ressources financières ayant contribuées à l’éduction et à la scolarisation de plusieurs génération d’hommes dans la région de l’ouest se meurt, à cause de de la détérioration des termes de l’échange, bien que sa valeur marchande s’accroisse. Ainsi les populations seront très heureuses des mesures que vous entreprendrez pour la relance de cette filière.
Allant dans le même sens les populations du Ndé sollicite de votre Département ministériel :

1- La redynamisation du projet Route du Noun pour poursuivre l’installation des jeunes et autres pionniers pour assurer la stabilité des productions agricoles ;
2- Le désenclavement des zones de production par l’ouverture des pistes agricoles. Nous nous devons de vous remercier pour celles qui ont été octroyées par le cadre du BIP. Nous voulons citer :
- Banékouané –Banenga II
- EP Mandoum- Chéfferie Bounkeu
- Et bien d’autres


Les pistes ont été faites dans le cadre des transferts de compétences aux CTD. C’est l’occasion pour nous de remercier le MINADER d’avoir fait confiance aux CTD, et nous espérons qu’il est satisfait de notre collaboration.
Nous serons heureux de voir le désenclavement des zones de production continuer. Sans être exhaustif, nous pouvons dire que les besoins prioritaires en routes agricoles de notre Commune peuvent être ainsi évalués :
N° Localité     Nbre de route Km total
1 Bangangté          06              53
2 Bangoua             01              04
3 Bamena              02              15
4 Bagang-fokam     03               20
5 Bantoum             09              53
6 Batchingou          04              11
7 Bahouoc             04              18
8 Bangoulap          06               37
Total                     35               211

3- La création des postes agricoles dans les zones Tougwi ; Dadoung ; Banenga I ; Bitchoua pour mieux rapprocher l’administration agricole des producteurs.
4- La Réhabilitation et surtout la construction des bâtiments abritant les services du MINADER.
5- L’appui continu des producteurs et GIC en Instants Agricoles, semences améliorés, en petits équipements Agricoles et machines ;
6- Affectation du personnel dans les structures déconcentrées du MINADER qui sont restés longtemps vacantes ;
7- La création d’une école technique d’agriculture dont le site est déjà disponible.

    Excellence, dit-on souvent « l’eau c’est la vie ». Ce qui manque le plus dans nos villages paysans c’est l’eau. Vous nous avez appuyé dans l’adduction d’eau en nous permettant de faire des forages voire des mini adductions d’eau. Depuis 05 ans le MINADER finance en moyenne 05 forages par an. L’année dernière il nous a permis de construire une Mini adduction d’eau au quartier Banenga II. Cet ouvrage fait la fierté des populations bénéficiaire. Nous serons heureux que le MINADER continue cette œuvre salutaire afin qu’à court terme l’approvisionnement en eau soit effective dans toute la commune.


    Excellence, Monsieur le Ministre, dans la matérialisation du vivre ensemble, la forte concentration de nos frères et sœurs de la zone anglophone est un facteur non négligeable.
Pour faciliter leur insertion, nous serons très heureux que, dans la mesure de vos possibilités que vous leur accordiez une attention particulière pendant l’allocation des multiples appuis en direction des producteurs.
En fin aux Agriculteurs, Seigneurs de la terre le temps est à l’ouvrage et c’est la raison d’être de S.E en ces lieux, ils nous revient au cours de ce septennat des « grandes opportunités » de travailler avec abnégation pour saisir et fructifier ces opportunités pour que
- Vive les agriculteurs et le Monde rural,
- Vive la commune de Bangangté Vive le MINADER
- Vive les Régions Méridionales du Cameroun,
- VIVE le Cameroun et son illustre Chef S.E.M Paul BIYA, 1er Agriculteur du Cameroun.
Thank you for your kind attention