Ce don s’inscrit dans le cadre des missions assignées à la Commune par la Décentralisation, dans son volet éducatif, et du « contrat de performance » signé depuis 2007 entre Madame le Maire et la communauté éducative.  Lesdits ouvrages, d’ailleurs fortement salués par les populations et les responsables desdits établissements, vont significativement améliorer le cadre et les conditions d’apprentissage des élèves à partir de la rentrée scolaire prochaine.

Ce sont au total deux blocs de quatre salles de classe qui ont été construits respectivement au Lycée Technique de Bangoua et à l'Ecole Publique de Bangang-Fokam sur les fonds propres de la Mairie de Bangangté.

A l'Ecole Publique de Bangang-Fokam, les établissements KEP'S ont mis quatre mois pour sortir de terre un bâtiment de deux salles. Pareil au Lycée Technique de Bangoua. Ici les travaux ont nécessité la même expertise de ce prestataire, lequel a bénéficié de l’accompagnement et du professionnalisme du Service Technique de la Mairie.

La construction de ces salles de classe est une réponse concrète aux besoins exprimés par la communauté éducative de ces localités respectives.  Une manière pour l'exécutif municipal de traduire en actes concrets et durables le Plan Communal de Développement (PCD) dans son segment éducatif, mais aussi et surtout de donner aux jeunes de la Commune l'envie d'apprendre dans de meilleures conditions, le désir de relever leurs défis. Pour le Directeur de Cabinet du Maire présent sur les lieux dans le but d'apprécier l’effectivité et la qualité des travaux, « A la Mairie, nous travaillons et réalisons parce que nous sommes passionnés par le développement durable, la démocratie et la Bonne gouvernance et rien d’autre. Et toutes ces actions impulsées par Madame le Maire et suivies par nos services techniques sur le terrain démontrent, à suffisance que l’amélioration du bien-être des populations locales sans exclusive et le développement durable de la Commune dans son ensemble constituent la priorité de la municipalité. Si nous continuons dans cette dynamique toujours avec le soutien des populations et la confiance du Gouvernement et d'autres partenaires, le développement de la Commune à la lisière 2035 deviendra une effectivité ».

En effet, de la distribution du matériel didactique en passant par la remise des paquets minimum aux élèves, la construction et la rénovation des salles de classe, jusqu'à la distribution des tables-bancs, tout est pris en compte par la Mairie pour améliorer le cadre de travail des enseignants afin que ceux-ci donnent à leur tour le meilleur d'eux-mêmes pour une éducation optimale des jeunes, qui à Bangangté, constituent le fer de lance du Cameroun émergent à l’horizon 2035.

Plusieurs autres réalisations sont attendues dans la Commune pour l'année en cours.