Le paquet minimum destiné aux écoles Primaires de la Commune de Bangangté a été remis ce Lundi 14 Mars 2016 à la Mairie de Bangangté. Sous la supervision de Mme le Maire Célestine Ketcha Courtes et de Donang Victor l’Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de Base.

C’est un Paquet minimum tant attendu qu’a remis Mme Célestine Courtès, Maire de la Commune de Bangangté, aux responsables d’écoles Primaires Publiques de sa Commune, ce Lundi 14 Mars 2016, dans la salle des délibérations de la Mairie. Madame le Maire était accompagnée de Monsieur l’Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de base de Bangangté, Donang Victor, principal partenaire de la Commune depuis le transfert de cette Compétence aux Communes.

Un paquet Minimum composé de cartons de craie, ardoisiers, masses de 2 kg, livrets de présence, registres d’appel et bien d’autres… remis à  près de 54 directeurs  d'écoles qui ont répondu présents à cette cérémonie solennelle.

Initialement distribué à l’entame de la rentrée scolaire de chaque année scolaire, celui-ci  a connu un véritable retard pour cette édition de 2015-2016. Pour cause, de nombreux blocages administratifs dont fait face l’Exécutif Municipal de Bangangté dans l’exécution de plusieurs projets entamés dans l’ensemble de la Commune, depuis une certaine période.
Tenez, courant fin Août  2015, la Commune reçoit le Carton BIP 2015 portant paquet minimum, quelques jours seulement avant le début de la rentrée scolaire 2015 prévue le 7 Septembre. Mme le Maire, pour s'assurer que ces enfants obtiennent le matériel didactique dans les délais, fait la demande du bénéfice du Gré à Gré de ce marché du paquet Minimum au Ministre en charge des Marchés Publics. Cette demande curieusement disparaît des circuits. Une lettre de relance reçoit comme par hasard un refus du Ministre des Marchés Publics. Madame le Maire demande au Délégué Départemental des Marchés Publics à Bangangté, de recourir à la procédure d’urgence pour ne pas perdre cette Manne que le Chef de l'état a bien voulu à travers aux Maires, mettre à la disposition des élèves dans ce contexte de gratuité de l'école Primaire. Opération réussie puisque lors de l'arrivée des inspecteurs pour la clôture du Budget 2015, le marché est attribué et l'entreprise prête à livrer.
Malgré l’application du décret No 2010/0247/PM du 26 Février 2010 encadrant les modalités de gestion des compétences transférées en matière d’éducation de Base qui stipule que l’Etat a transféré aux Communes la Construction, l’équipement, l’entretien et la maintenance des écoles primaires, maternelles et établissement préscolaires ; l’acquisition des matériels scolaires… celles-ci n’ont toujours pas les moyens adéquats pour satisfaire la demande importante et croissante en Matériels didactiques. Ce qui entraine le plus souvent des retards au niveau de la remise du paquet minimum. Pour pallier à cette difficulté, certaines Communes à l’instar de la Commune de Bangangté, ont opté pour le « gré à gré », considérant les difficultés rencontrées par certains parents d’élèves en début d’année scolaire. La Commune de Bangangté soucieuse de combler leurs besoins en matériel didactique, a voulu être première sur le  plan national à distribuer le paquet Minimum aux élèves et enseignants de son territoire.
Mme le Maire, mettant toujours l’éducation des enfants en priorité dans sa commune, va saisir toutes les voies de recours pour faire bénéficier ce matériel aux élèves de sa Commune. Ceci au grand bonheur des responsables d’écoles primaires Publiques qui n’ont pas caché leur satisfaction. Très au fait des véritables causes du retard, ils en ont profité pour saluer le dynamisme et la détermination de leur Maire. Cette Femme qui ne recule devant rien lorsque le bien-être de ses populations est en jeu. « Cette année, grâce à Madame le Maire, nous aurons même droit à deux paquets minimum », a confié tout heureux, l’un des directeurs d’école.

Le paquet minimum remis le lundi 14 mars 2016, représente l’ensemble des outils didactiques auxquels les enseignants ont recours pour la préparation et la présentation des leçons. Il vient comme un ouf de soulagement dans les bureaux des enseignants, et pourra à coup sûr garantir un coefficient de 100% de réussite en fin d’année en cours. Mme le Maire a d’ailleurs invité les récipiendaires à en faire bon usage et à s’en servir pour améliorer les performances scolaires des élèves au sein de leurs écoles respectives.

Et parce que la jeunesse est considérée par l’Exécutif Communal comme le fer de lance de la nation camerounaise, conformément à l'appel du Président de la république, S.E.M. Paul BIYA, il n’est pas question que les combats politiques handicapent l’avenir de ces pauvres enfants qui n’attendent que le minimum pour prospérer.

Pour M. Donang Victor, l’Inspecteur d’Arrondissement de l’éducation de Base, la remise du paquet Minimum vient résoudre le besoin crucial des établissements primaires en matériel didactique nécessaire pour la vision de l’éducation des enfants. Comme chaque année dans la Commune de Bangangté, son service a, en tant qu’Ingénieur du Marché, joué un grand rôle sur la vérification de la bonne qualité du matériel destiné aux écoles primaires. Il a également procédé au choix dudit matériel en fonction des besoins exprimés par chacune d’elles.

Au terme de cette remise du paquet minimum, Mme le Maire Courtès promet de veiller à l’acquisition rapide de celui-ci dans les années à venir, pour que la commune de Bangangté  demeure toujours leader dans la promotion de l’éducation de Base.