Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La municipalité de Bangangté a offert 100 tables-bancs aux établissements d’Enseignement Secondaire dans l’Arrondissement de Bangangté au cours d’une cérémonie sobre et modeste.

L’année scolaire 2014-2015 est presque terminée au Cameroun, les élèves des classes d’examen peaufinent les derniers réglages, et la Mairie de Bangangté songe déjà à la prochaine rentrée scolaire. Célestine Ketcha Epse Courtès et Dr Jonas Kouamouo respectivement, chef de l’exécutif et premier adjoint au Maire sont allés soulager les autorités administratives de ces écoles en leur offrant des tables bancs qui font permettre d’améliorer la qualité de l’éducation, et, offrir un cadre idéal aux apprenants.

«Recevoir 50 tables bancs en cette période de fin d’année scolaire est une aubaine pour moi,…» a laissé entendre tout heureux Wangue Armano, le Directeur du C.E.S Bilingue de Batela, au terme de la cérémonie de remise de tables bancs, organisée par la commune de Bangangté, dans le Département du Ndé. Pour le Maire de Bangangté qui a initié cette opération qui a vu deux établissements scolaires bénéficier de ces largesses, il s’agit en effet, de «contribuer à l’amélioration du cadre d’étude des apprenants dans le ressort communal». A côté du C.E.S Bilingue de Batela qui a reçu 50 tables bancs, le Lycée Classique de Bamena a reçu pour sa part, ce même jour 50 tables bancs.

Pour les autorités administratives de ces deux établissements de la place, les sentiments sont partagés. Ce geste de la commune au profit de la communauté éducative est louable et devrait s’inscrire dans une logique de continuité pour que la jeunesse scolaire de la localité puisse en tirer grand profit. Célestine Ketcha Epse Courtès, le Maire de Bangangté ne se ferait pas dire par deux fois pour rassurer la population au cours de cette cérémonie, quant au vœu de la municipalité de poursuivre ces actions. «Car la priorité pour moi, c’est l’éducation de cette jeunesse qui devra prendre la relève demain. Cette jeunesse, fer de lance de la nation devra à l’horizon 2035 permettre au Cameroun de continuer son émergence en assurant la pérennité des gestes qui sont posés aujourd’hui en faveur de leur réussite.» a confié le Maire. Il faut noter que cette action intervient quelques mois seulement après le passage de la Mairie dans les établissements scolaires de la Commune où les dons en matériel de reproduction ont été distribués.