Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les Djihadistes de Boko Haram résisteront encore pour combien de temps? Les camerounais conscients de la menace que représente cette secte islamique, se sont rangés comme un seul homme derrière leur Chef de l’Etat S.E PAUL BIYA, pour combattre cette nébuleuse qui tue nos compatriotes du septentrion.

Le 07 Février 2015 à la place des fêtes de la Chefferie Supérieure de Bangoulap, un évènement et non les moindres se déroule en présence de plusieurs personnalités. C’est la présentation des vœux de nouvel an 2015 du peuple Bangoulap à SM Yonkeu Jean-Marie, Chef supérieur et Roi des Bangoulap. Cette cérémonie est entrée dans les habitudes de ce peuple depuis plus de  cinq ans. Chaque mois de Février, à l’approche de la fête de la jeunesse, le Chef entouré de ses homologues reçoit des dons divers, symboles d’un amour entre un peuple et son guide. Tout se passe bien et très bien même jusqu’au moment où SM Yonkeu dans son discours de circonstance va attirer l’attention de son auditoire sur la menace qui vient depuis l’Extrême-Nord de notre pays. « Nous sommes tous concernés par la guerre que mènent nos Forces Armées Nationales contre la secte islamique Boko Haram, ce n’est pas le combat d’un seul homme, mais bien celui d’une Nation qui protège sa population et son territoire. Notre pays est en guerre, donc Bangoulap est en guerre. Nous allons de ce fait apporter une contribution d’un montant de un million de Francs à nos Forces Armées afin qu’elles soient rassurés de notre soutien indéfectible » a martelé SM Yonkeu en brandissant le chèque de la banque Afriland First Bank libellé au nom du Ministère délégué à la Présidence chargé de la Défense.

De source proche de la cour Royale, cet argent est le fruit des efforts de tous les Bangoulap, riches ou pauvres. Cette somme est issue des cotisations à travers l’achat des cartes de développement, et reversée dans le compte du Comité de développement qui les gère à travers les réalisations des grands travaux et projets de développement du village.


Le 26 Février dernier à la base aérienne 101 de Yaoundé, les opérateurs économiques du secteur marchand ont gracieusement offert des dons de denrées et produits alimentaires aux Forces Armés Nationales. L’effort de guerre venu de la part de ces opérateurs est la preuve que la guerre contre Boko Haram a pris une autre vitesse de croisière. Le Maire de Bangangté, Madame Célestine Ketcha Epse Courtès par ailleurs Directrice Générale de Queen Fish Cameroon S.A était parmi ces opérateurs économiques du secteur marchand qui ont jugés nécessaires de booster le moral de nos troupes en apportant leurs gestes symboliques et patriotiques à l’endroit de nos braves et redoutables militaires. Au nom de l’entreprise qu’elle dirige, Célestine Ketcha Courtès a offert à nos forces armées 300 cartons du poisson maquereau 16+, 50 cartons de morue, 2 500 boîtes de sardines à huile et 100 cartons de sardines à la tomate. Ces dons ont été réceptionnés par le Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, S.E Edgard Alain Mebe Ngo’o. D’après la Directrice de Queen Fish, «C'est la manière la plus concrète des operateurs économiques de répondre à l'appel de notre Président, Son Excellence Paul Biya. Tous les Camerounais doivent être au front, chacun avec ses armes. Les armes des hommes d'affaires, ce sont leurs produits, leurs prières. Merci au Ministre du Commerce de nous avoir donné l'opportunité d'apporter notre soutien. Merci au Ministre de la Défense, pour la parfaite organisation du transfert des dons à qui de droit. Mille mercis pour l’engagement du chef de l’État pour la préservation de l'intégrité de notre pays. Nous sommes avec lui !»

Le peuple camerounais a gagné en maturité. La communauté Bangangté représentée par Madame le Maire et le peuple Bangoulap a donné ce qu’elle a comme arme de guerre. Il ne nous reste qu'à leur souhaiter courage.