Tous les responsables représentant des écoles primaires de la carte scolaire de la Commune de Bangangté se sont retrouvés à la Mairie pour les formalités de retrait de leurs paquets minimum. Ceci sur le regard de Monsieur DONANG Victor, Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de Base de l'Arrondissement de Bngangté.

Ils étaient très heureux, ces responsables des 54 écoles primaires publiques de la Commune de Bangangté venus recevoir leurs « paquets minimum » ce mardi 24 octobre 2014 à la Mairie de Bangangté. La cérémonie de remise desdits matériels et fournitures scolaires s’est déroulée en journée, dans la Salle des Actes de la Mairie. Elle s’inscrit dans la rubrique « Education de Base » du Budget d’Investissement Public (BIP) exercice 2014 et à la faveur du processus progressif de décentralisation engagé dans notre pays, à travers le Décret N° 2010/0247/PM du 26 février 2010 qui responsabilise les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) en matière d’Education de Base.
Le contenu de ce paquet dont la valeur est estimée à 9.364.000 millions va du matériel didactique aux fournitures scolaires : cahiers de préparation, ardoisines noir, rames de papier, craies de couleur blanche et autres, stylos, fiches d’inscription, boites de colles, trombones, chemises cartonnées, registres, etc. Bref, l’essentiel du matériel utilisé au quotidien par les maitres et maitresses d’écoles.

Sur le mécanisme transparent de distribution observé ce jour, Monsieur DONANG Victor, Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de Base à Bangangté explique que « La Mairie réceptionne et met à la disposition de l’Inspection d’Arrondissement de l’Education de Base le paquet minimum venu du Ministère. L’Inspection procède ensuite au contrôle et à la vérification dudit paquet, avant de le distribuer aux différents responsables ; chacun au prorata des besoins de son école primaire. En plus du paquet minimum, de l’argent de transport est remis aux différents récipiendaires et calculé en fonction de la distance de leurs écoles respectives ».

La remise de ce paquet minimum s’insère dans les multiples actions posées par la Commune pour améliorer le niveau de performance scolaire des élèves, invités à devenir « la pépinière pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035 ». Il y’a encore quelques jours, Madame le Maire Célestine KETCHA COURTES procédait à la dotation de certains établissements primaires et secondaires en équipements informatiques performants et en tables bancs suffisants pour améliorer les conditions de travail du personnel éducatif. L’atelier de formation des responsables d’Associations des Parents d’Elèves et Enseignants (APEE) organisé par la Mairie participait également  de ces nobles objectifs.