Repas et Rites Medumba : Ce qu’il faut savoir

Catégorie : Une Publication : mardi 7 février 2017 Écrit par Super Utilisateur

La langue medùmbà est basée dans le Département du Ndé, région de l’Ouest et dans le village Bawock, Arrondissement de Bali département de la Mezam, région du Nord-Ouest. Le peuple Mèdûmbà a une culture riche et variée, basée entre autres sur les éléments ci-après :


1 La langue.
La langue de l'aire culturelle Mèdûmbà est le Mèdûmbà, codifiée à l'ALCAM (Atlas linguistique du Cameroun) sous le code 902.
2 Les jours de la semaine.
Le Mèdûmbà a une semaine de huit jours : Nga, Nkôtu, Nzinyam, Ntanbu', Ntante', Ntanla', Nsigha, Nsemnté. Ces jours sont rotatifs : Le Nga (l'équivalent du dimanche), le Ntanbu', le Ntanla' sont des jours sacrés où les travaux champêtres sont interdits (surtout l'utilisation de la houe).
3 Quelques rites
Chaque aspect de la vie a, chez les Mèdûmbà, les rites y afférents. C'est ainsi qu'on a globalement : le rite de naissance (ne ye men), le rite de mariage (nada), le rite de succession (juda), le rite de veuvage (foge), le rite funéraire (vuh), le rite du crâne (ne lo tu), le rite de bénédiction (ne yap kan), le rite de sacrifice (ne fiac dun), le rite de justice (ne nu gu), le rite d'initiation (ne chepte), le rite de la circoncision (ne si men).
4 Croyance religieuse Mèdûmbà
Les Mèdûmbà croient en un Dieu suprême (Nsi). Mais entre ce Dieu et les hommes il y a les intermédiaires : les ancêtres qui protègent et procurent le bonheur si la tradition est respectée, punissent si on s'en écarte ; c'est pour cette raison que le culte des crânes est, chez le Mèdûmbà, une sorte de religion. Les forêts sacrées constituent des lieux de mémoire collective. Chaque concession à sa forêt sacrée, habitée par les esprits protecteurs et pourvoyeurs de bonheur. Elle est entretenue par les membres de la famille. Il est interdit de couper le bois dans la forêt sacrée ou de jouer tout autour. Notons qu'en dehors des concessions, chaque village à un grand Mveuh où les esprits veillent sur tout le village.
5 Le Mèdûmbà : la naissance et l'enfant
Le Mèdûmbà pense que l'enfant est un don de Dieu et pour cela, tout enfant qui naît est un bien pour la famille. La fille est perçue comme celle qui perpétue la lignée. Quant au garçon, il est perçu comme défenseur et constructeur du village.
6 Le Mèdûmbà et la mort.
Chez les peuples Mèdûmbà, la mort est un évènement triste auquel on ne doit pas souvent faire allusion. Mais le Mèdûmbà croit qu'après la mort, le défunt va retrouver ses ancêtres. Le Mèdûmbà croit à la réincarnation. La mort chez le Mèdûmbà n'est pas une rupture, comme le dit si bien le poète Africain : « les morts ne sont pas morts »
7 La gastronomie du Mèdûmbà
La gastronomie Medumba est assez variée et diversifiée ; parmi les nombreuses spécialités, on peut citer les plus connues à savoir :
- Haricot rouge (mbâ koun) + macabo (kougka)
- Gateau de maîs(boumi tag)
- Banane (keboutou) +Légume à l'huile rouge (gneb ne gnou)
- Le met de pistache
- Patate à la Sauce d'arachide fraîche - Plantain + viande de chèvre en rago (Kondré)
- Le macabo rappé à la sauce d'arachide fraîche ou séché
- Plantain +Ngoug (termites)
- Koki (dolique écrasé mélangé à l'huile rouge et cuit à l'étouffer qui se mange au plantain, au manioc, à la banane ou à la patate)
- Le met de Riz de Badoumga (du Riz mélangé de pistache et qui cuit à l'étouffer)
- Le Pôen Nkwe├╗ Couscous de maîs au nkwi
- Macabo (kougka) +Rat palmiste (bab doun) - Le couscous ma├»s à la sauce jaune
- Le tag aux haricots
- Le sidekolo (émincé de plantain au poisson sec ou fumé)
- Le tag nfuku'u (g├óteau de mais aux feuilles de macabo ayant trait à la tenue militaire comme on l'appelle en ville)
- Le belam (mélange d'huile et de termites fermentés).

 

http://www.memoireonline.com/09/12/6121/m_Enseigner-la-culture-nationale--lenseignement-secondaire-au-Cameroun-Essai-de-faisabilite11.html

Affichages : 717

Chefs du Nde

  • Bandoumga
    Bandoumga
  • Bagnoun
    Bagnoun
  • Bahouoc
    Bahouoc
  • Bakong
    Bakong
  • Balengou
    Balengou
  • Bamena
    Bamena
  • Bangang-Fokam
    Bangang-Fokam
  • Bangangte
    Bangangte
  • Bangoua
    Bangoua
  • Batchingou
    Batchingou
  • Bazou
    Bazou
  • Bamaha
    Bamaha
  • Bangoulap
    Bangoulap
  • Gastro Ndél'ices contre la surenchère sur les denrées alimentaires de première nécessité
    Gastro Ndél'ices contre la surenchère sur les denrées alimentaires de première nécessité