Coopération Internationale Décentralisée : Les villes de Bangangté et de Saint-Etienne concrétisent leur partenariat.

A l’invitation du Président de LAFAK, une association de droit français, Madame le Maire Célestine Ketcha Epse Courtès, et le Secrétaire Général de la Commune de Bangangté, Ernest Mfonso ont pris part à la deuxième édition de la table ronde et à la huitième édition du Gala annuel de Solidarité organisée à cet effet en France, dans la ville de Saint-Etienne du 14 au 16 Juin 2017.

Lafak, Association de la diaspora camerounaise dont le siège est à Saint-Étienne en France a invité Madame le Maire et le Secrétaire Général à la 8e édition du gala annuel et la 2e édition de la table ronde portant sur le génie civil (BTP).

Au centre de cette rencontre et du dîner du Gala de solidarité, plusieurs échanges et idées dans le but de concrétiser cet heureux partenariat qui sera bénéfique pour les populations du Cameroun, particulièrement celles de Bangangté. La délégation camerounaise forte de six personnes étaient constituées en plus du Maire et son SG,  deux chefs d’entreprises,  un Responsable du Crédit Foncier du Cameroun, et un Représentant consulaire. Placée sous le thème Zoom sur le BTP au Cameroun et ses opportunités, la semaine de gala a connu son épilogue par l’organisation d’une conférence à la CCI de Saint-Etienne sur le Thème : « Cameroun, quelles sont les clefs de succès pour les BTPs ».
Accompagnée de son Secrétaire Général Ernest Mfonso, Mme le Maire a séjourné à St Etienne pendant trois jours dans le cadre de l’évaluation de la Coopération Mairie de Saint Etienne et Bangangté, facilitée par les Fils de la Diaspora de l’Association Lafak que préside le Dr Florentin Kamga. Cette Coopération a permis, le partenariat entre l’Ecole d’ingénieur Enise de Saint-Etienne et l’UDM avec l’ouverture il y a 2 ans des filières Génie Civile ET Génie Mécanique.

Après la visite du Directeur des Études Philippe Bertrand en Mai dernier au Cameroun, Mme Le Maire vient s’assurer de la préparation de l’accueil des premiers des 2 filières prévu en 2018 afin d’intégrer directement la 4e Année. Elle a évalué grâce au secteur privé du BTP mobilisé par Lafak, la possibilité d’encourager la création d’un Centre de formation en alternance pour adultes dans le bâtiment au Cameroun et des possibilités de Partenariat cette fois avec l’Ecole d’ingénieurs des Mines de Saint-Etienne.  Lafak a mis la barre haute cette année,  en invitant à la table ronde tenue au CCI Le 15 Juin, d’imminentes matières grises avec du côté Français, Le Patron du Medef de la Loire et côté Camerounais, Parade Messina très engagée dans le BTP et l’Eco-construction au Cameroun et Le très brillant Roland Kwemain, 1er Africain Président Mondial de la Jeune Chambre Internationale et Patron de Ahead Africa, Un Cabinet de Formation, de renforcement des capacités de Leadership ET d’événementiels à Buea au Sud-ouest du Cameroun.

Au-delà de l’invitation, ce que Madame le Maire a obtenu pour sa ville à Saint-Etienne est une relation à entretenir, un acquis à préserver et à développer pour la survie de cette coopération inter universitaire. Elle a tenu à renforcer la coopération académique entre L’ÉCOLE DES INGÉNIEURS DE SAINT ÉTIENNE ET L’UNIVERSITÉ DES MONTAGNES. Rappelons que en 2015, toujours sur le territoire français, Madame le Maire avait amené cette école stéphanoise à contribuer, à l’ouverture de deux nouvelles filières à l’UDM : le Génie mécanique, et le Génie civil. Il y a deux ans. Elle a obtenu que les meilleurs de ces deux filières, après la 3e année, obtiennent une bourse de cette école française, et accéder directement en 4e année de cette illustre institution universitaire.

De même, elle a invité le Directeur de l’Ecole des Mines à suivre l’exemple, et l’accord de principe a été obtenu, et le voyage sur Bangangté envisagé à la prochaine rentrée académique. Comme toujours elle a rendu visite à la diaspora camerounaise installée dans cette ville. Cette diaspora s’est engagée à financer à Bangangté, en partenariat avec le MEDEF, les écoles d’ingénieurs, un centre de Formation pour adultes.
En marge de ce qui précède, Madame le Maire a profité pour rencontrer les autorités du Département de la Loire et de la ville de Saint-Étienne. La Délégation a été reçue par les dirigeants des deux Écoles d’ingénieurs précitées, Monsieur Le Préfet de la Loire, Avence Richard, Monsieur Le Maire de Saint Etienne et de nombreux patrons d’entreprises Stéphanoises.  Mme Le Maire n’a pas manqué de saluer ces belles initiatives des Fils de la Diaspora. Dans son allocution de circonstance, elle les a invités à saisir la main tendue du Président de la République qui à travers le Fodias qui se tient au Cameroun ce même mois les invite officiellement à venir contribuer à l’œuvre de Construction Durable de leur Pays d’origine. Elle s’est dite disponible à les accompagner dans l’acquisition des petits lopins de terre pour se construire dans la ville de Bangangté. Des séances de travail ont eu lieu entre la délégation de Bangangté et les Grandes écoles françaises que sont : Enise, Ecoles des Mines.

La poursuite du partenariat entre l’Udm et l’Enise de st Étienne, l’ouverture prochaine d’une faculté des mines au Cameroun, l’acceptation par la Mairie de Saint-Étienne de soutenir Bangangté dans ses projets d’énergie solaire sont les retombées de cette coopération universitaire et décentralisée. Encore une belle mission qui fait la part belle à la promotion de la coopération entre le Cameroun et la France et temoigne de la vitalité de la Decentralisation en cours au cameroun. Ce partenariat académique dans lequel le Maire s’est impliqué profite  dans un premier temps aux étudiants inscrits à l’UDM, à  Bangangté mais aussi au Cameroun.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *