8ème édition Foire Gastro Ndél’ices : Dr Kouamouo annonce l’organisation par la Commune de Bangangté de la première Édition du Salon Municipal de l’Économie Sociale et Solidaire « SAMESS 2020 » en 2020

L’annonce a été faite ce samedi 28 Décembre 2019 au cours de la cérémonie d’ouverture officielle de la Foire Gastro Ndélices présidée par le Ministre du Commerce.

Comme en 2017 et en 2018, la cérémonie d’ouverture officielle de la Foire Gastro Ndélice s’est déroulée en présence de deux membres du Gouvernement, le très disposé Ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana accompagné de Célestine Ketcha Epse Courtès Ministre de l’Habitat et du développement Urbain.

Ce samedi 28 Décembre 2019, l’esplanade de la Mairie de Bangangté affiche une allure inhabituelle, ce que l’on voit en des occasions rares, uniquement lors des moments festifs. Depuis les premières heures de cette lumineuse matinée éclairée par des rayons du soleil de ce mois de Décembre, le service hygiène et salubrité est au four et au moulin, tout comme le service d’accueil et du protocole. Les différents services directement impliqués dans l’organisation se concertent pour les derniers réglages : c’est le grand jour et aucun détail ne doit échapper à l’organisation. Le Maire Dr Kouamouo, lui-même est sur le terrain, téléphone en main, il reçoit et passe des coups de fil, il passe les dernières consignes et rappelle à l’ordre ceux qui piétinent, puis s’en va dans son bureau pour une dernière retouche de son allocution. Vers 8h 30, la mise en place se dessine avec l’arrivée des populations, des groupes de danse, des invités, le village de la foire ouvre ses portes plus tôt que d’habitude.

9H et plus, le Maire rejoint la délégation des Autorités présentes à Banekane pour l’accueil des deux membres du Gouvernement. Sur les lieux, sont déjà présents le Secrétaire Général de la Région de l’Ouest et sa suite représentant personnel de Monsieur le Gouverneur empêché. Le Préfet du Ndé Franklin François Etapa et le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Bangangté, Oumarou Moussa Balo, les forces de maintien de l’ordre et quelques corps constitués. Environ trente minutes d’attente, le cortège des deux membres du Gouvernement fait son entrée à Banekane, ils sont accueillis par les autorités, aussitôt ils sont escortés à la résidence du Préfet avec comme chef de file les mototaximen. Trente minutes de repos, les Ministres prennent congé de la résidence du numéro un du département en direction de l’esplanade de la Mairie où ils sont accueillis par une foule de personnes en liesse décidées à réserver un accueil très chaleureux à l’habituel Ministre du Commerce et aussi à leur Maire devenue Ministre. Leur entrée dans le village de la Foire, main dans la main est très ovationnée par les populations qui connaissent mieux que quiconque la genèse de la Foire Gastro Ndélice portée sur des fonds baptismaux par l’actuel Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme soutenue par le Gouvernement à travers le Ministre Luc Magloire Mbarga Atangana. Aujourd’hui, c’est l’esprit de solidarité qui prévaut entre les deux ministres pour le bonheur du développement local et durable de Bangangté.

Huit éditions toujours soutenues par le Gouvernement de la république qui a décidé d’accompagner les géniteurs de la Foire dans cette lutte contre la vie chère. Un combat de tous les instants qui rejoint à forte dose celle du Gouvernement. Comment ne pas reconnaître que cette foire a apporté un changement dans les mentalités ? Bangangté est devenue en si peu de temps le centre départemental voir régional d’approvisionnement des produits de grande consommation, là où le panier de la ménagère peut se remplir sans difficultés. Lieu par excellence pour contourner les adeptes de la surenchère. En 2018, sept années après, l’«enfant» gastro Ndelices a passé avec mention spéciale son certificat d’études primaires, cette première phase achevée lui permis de revoir ses stratégies et de les adapter au contexte actuel, aux réalités du terrain. En 2019, admis au cycle secondaire, l’enfant comprend que cette lutte contre la vie chère ne peut réussir que si et seulement si les professionnels et acteurs de l’économie sociale et solidaire sont associés à cette cause pour apporter leurs contributions pour que les objectifs de celle-ci soient atteints. Ses premiers pas dans ce cycle se traduisent cette année dans son thème retenu à savoir : « Gastro Ndelices : Enjeux et opportunités de promotion et de développement de l’économie sociale et solidaire » Une conférence-débat a été organisée et a permis d’écouter, de partager les avis et les expériences des autres.

Après l’exécution de l’hymne nationale suivie de la prière dite, le Maire Dr Kouamouo a ouvert la partie des allocutions. Il a retracé l’histoire de ce qui est aujourd’hui considéré comme évènement d’utilité publique, un patrimoine où la tradition, la culture et l’économie se tutoient et sont désormais appelées à fédérer, à rassembler comme le sport les peuples du Ndé autour de la culture et de la lutte contre le coût de la vie. Il a longuement rendu un vibrant hommage bien mérité à Madame Célestine Ketcha Epse Courtès, invité d’honneur et promotrice de cet évènement. C’est elle qui en 2012, dans le souci d’accompagner le Chef de l’État à travers la décentralisation avait eu l’ingénieuse idée de trouver une activité autour de laquelle pourront se grever plusieurs entités tout en restant avant-gardiste donc le but est de promouvoir la culture, l’agriculture, l’élevage, l’agropastorale, le petit commerce, l’art et aujourd’hui l’économie sociale et solidaire. Le Maire a rappelé aux populations que dès sa prise de fonction comme chef de l’exécution, l’un de ses programmes de société était celui de la préservation des acquis de la Commune de Bangangté sous l’ère de Son Excellence Madame Courtès.

C’est ce qui se traduit aujourd’hui dans l’organisation de la foire avec toutes ses grandes articulations (concours fourchette d’or traditionnelle, Miss, etc…) Après les discours des représentants des Brasseries du Cameroun et de la société Hysacam, Madame le Ministre s’est soumise au même exercice, comme à son habitude elle a alterné entre langue locale (medumba) et la langue officielle (français) pour s’adresser aux populations très attentives. Avec un brin de modestie, elle a adressé ses chaleureuses félicitations à son prédécesseur pour le pari de la continuité, elle a également remercié le Ministre du Commerce qui dès la première édition avait marqué totalement son accord et au cours de ces huit années, en 2016, il a inscrit la Foire Gastro Ndelices dans le budget programme financé par le ministère qu’il dirige. Elle a saisi cette autre occasion pour s’adresser aux militants présents et à tous ceux qui sont épris de paix en les invitant massivement à exercer contre vent et marrées leur droit civique et politique le 09 février 2020, date des élections législatives et municipales au Cameroun. Avant de se lancer dans son discours, auréolé en 2016 par le titre de notabilité « Menkam Napngo » au pays des medumba par les monarques, le patron du Commerce au Cameroun sait très bien qu’avec son statut de Haut commis de l’État, au regard des nombreux, bons et loyaux services rendus à ce peuple très respectueux et soumis, il est adulé et se sent chez lui une fois à Bangangté. Pour le ministre Menkam Napngo, la Foire Gastro Ndel’ices n’est pas qu’une simple attraction, elle s’inscrit dans la lignée des activités qui ont réssistés au temps, qui ont traduit sur le terrain des réalités la politique et la volonté du Gouvernement de promouvoir un modèle de partenariat public privé pour le bonheur des populations du Cameroun et celles du Ndé, de Bangangté en particulier. Ce mariage entre la Commune de Bangangté et le Ministère du Commerce va se poursuivre et devra servir d’exemples aux autres collectivités locales soucieuse du bien-être de leurs populations. Selon lui, l’implication du secteur de l’économie sociale et solidaire est une bonne nouvelle parce qu’il voit dans cette démarche la volonté de la Commune de faire participer ceux qui sont à la base de l’économie. De concert avec les associations, les ongs, les coopérations, les mutuelles, etc … la Commune parviendra à ses fins. Ce fût donc l’occasion pour lui d’apprécier cette ouverture à ce secteur pourtant très peu connu de tous mais qui est porteuse d’opportunités et d’espoir dans ce noble combat, celui de tous.

La deuxième édition du concours du quartier le plus propre a livré ses résultats par la voix de Monsieur Honoré Tchaewo, Chef Service Hygiène et Salubrité. D’abord il a présenté les critères qui ont prévalu avant la désignation du vainqueur. Huit quartiers de la ville étaient en compétition et c’est encore le quartier 2, celui de SM Tankeu Roger qui a pour une seconde fois gagné le prix et conserver par là sa couronne. Du matériel d’assainissement leur a été remis au cours de cette cérémonie par les Autorités. La remise des cadeaux symboliques aux deux ministres, la photo de famille, la coupure du ruban symbolique, la visite des stands, la signature du livre d’or par les deux ministres, sont des temps forts et inoubliables qu’auront vécus tous ceux qui étaient présents même par simple curiosité.

La Foire Gastro Ndélices qui a ouvert ses portes depuis le 15 Décembre 2019 se referme le 02 Janvier 2020. Si l’objectif reste le même, d’autres stratégies seront développées dans les prochaines éditions pour aider à atteindre et anticiper sur d’autres préoccupations qui ont un rapport avec l’amélioration des conditions de vie des principaux bénéficiaires. Quoi qu’il en soit la Commune de Bangangté sait mieux que quiconque ses missions régaliennes, y compris les besoins de sa population. Toute chose qui emmène à conclure que l’avenir est dans la Foire Gastro Ndélices.

Avatar

Commune de Bangangté

Commune de Bangangté située dans la Région de l'Ouest, Département du Ndé, Arrondissement de Bangangté. La commune compte plus de 200000 âmes installées et 07 Chefferies Supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *